Les Jeux olympiques seront un brin moins exotiques pour l’amateur de hockey moyen de l’Amérique du Nord.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) est sur le point de révolutionner son livre des règlements. Elle a en effet l’intention d’adopter les règles de la Ligue nationale pour toutes les compétitions, partout sur la planète, nous apprend le média suisse Le Matin Dimanche. Les changements toucheront donc autant les tournois internationaux que les ligues professionnelles de chaque pays.

Le changement doit être approuvé par le Conseil de l’IIHF en juin prochain, une étape que Le Matin Dimanche qualifie de « formalité », citant une source près du dossier.

« Ce n’est pas un changement, c’est une révolution, lance Danny Kurmann, chef des arbitres de l’IIHF, au journaliste Emmanuel Favre.

« Aujourd’hui, la LNH a son règlement, l’IIHF a le sien, la Ligue des champions en a un autre, poursuit-il. Et plusieurs ligues nationales ont procédé à des ajustements. Par exemple, les règles du jeu ne sont pas identiques en Suède et en Finlande. »

Un des changements les plus visibles sera la zone dans laquelle le gardien a le droit de manœuvrer avec la rondelle. Le trapèze derrière le but, qui délimite l’espace à l’intérieur duquel le gardien peut sortir pour intercepter une rondelle, n’existe pas au hockey international et dans plusieurs ligues européennes. On devrait donc voir ces lignes apparaître l’automne prochain et, théoriquement, aux Jeux olympiques de 2022.

Toujours à l’international et dans bien des ligues européennes, une bagarre vient avec une expulsion automatique, ce qui n’est évidemment pas le cas dans la LNH. Ce règlement sera donc aussi modifié, bien que l’on voit mal le tournoi olympique se transformer en gala de boxe.

Les contestations des entraîneurs seront aussi permises selon les mêmes barèmes que dans la LNH, soit pour vérifier s’il y avait hors-jeu, obstruction contre le gardien ou si un arrêt de jeu automatique (passe avec la main, rondelle touchée plus haut que la hauteur permise, etc.).

Kurmann estime qu’une cinquantaine de règles seront ainsi modifiées.