(Winnipeg) Nathan Todd a été le seul à marquer en tirs de barrage et le Moose du Manitoba a signé une improbable victoire de 4-3 contre le Rocket de Laval, jeudi soir.

La Presse Canadienne

En troisième vague de la fusillade, Todd a décoché un tir rapide qui a déjoué Michael McNiven du côté de la mitaine. Jordan Weal a eu l’occasion de poursuivre le suspense, mais Mikhail Berdin a fermé la porte.

Le simple fait de se rendre en tirs de barrage relevait pratiquement du miracle. Tirant de l’arrière 3-1 en fin de match, le Moose a touché la cible deux fois lors des 32 dernières secondes du dernier tiers.

Skyler McKenzie a réduit l’écart à un but et David Gustafsson a envoyé les deux équipes en prolongation lorsqu’il a fait mouche alors qu’il restait moins d’une seconde à écouler.

Jeff Mallot a aussi trouvé le fond du filet pour le Moose (8-7-2), qui a obtenu une deuxième victoire consécutive. Kristian Vesalainen s’est fait complice de deux buts alors que Berdin a cédé trois fois en 24 lancers.

Cet effondrement du Rocket (12-4-2) vient freiner sa séquence de six victoires. Le club-école du Canadien de Montréal avait remporté ses quatre dernières parties en Alberta.

Joseph Blandisi, Jesse Ylonen et Guillaume Brisebois ont fait bouger les cordages pour les hommes de Joël Bouchard. McNiven a terminé l’affrontement avec 19 arrêts.