Certains le voyaient avec le Canadien dès cette saison, mais le défenseur Jordan Harris passera une autre saison dans la NCAA, a annoncé le Tricolore lundi par communiqué.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

« Au terme de discussions entre l’organisation, Jordan et les membres de sa famille, il a été convenu qu’il s’agissait de la meilleure option pour son développement », a écrit l’organisation.

Harris, 20 ans, a été repêché au troisième tour (71e au total) en 2018. Il vient de terminer sa troisième campagne avec les Huskies de l’Université Northeastern. Il a maintenu une moyenne d’un point par match en 19 rencontres cette saison.

Selon le Canadien, il demeure « profondément engagé » envers l’organisation qui l’a repêché. Selon nos informations, Harris aurait d’ailleurs lui-même lu et approuvé le communiqué de l’équipe. Également, son conseiller aurait confirmé au CH que Harris participerait au prochain camp de développement de l’organisation, cet été.

La précision n’est pas fortuite : puisque les formations de la LNH ont quatre ans pour mettre sous contrat les joueurs qui évoluent aux États-Unis, l’équipe devra s’entendre avec le jeune défenseur avant le 1er juillet 2022, sans quoi il deviendra joueur autonome.

C’est pourquoi, après l’élimination des Huskies, les indices pointaient vers un saut chez les professionnels dès cette saison, que ce soit directement dans la LNH avec le Canadien ou au sein de son club-école à Laval. La transition attendra donc vraisemblablement une année de plus.

Avec la collaboration de Mathias Brunet