(Montréal) Le Drakkar de Baie-Comeau a été contraint d’interrompre ses activités temporairement après que deux de ses joueurs ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19, a annoncé la Ligue de hockey junior majeur du Québec par voie de communiqué jeudi.

La Presse Canadienne

Ces résultats ont été obtenus à la suite de la première vague de tests de dépistage de la COVID-19 en vue du prochain évènement d’environnement protégé, a précisé la ligue.

En conséquence, les joueurs et le personnel de l’équipe devront se placer en isolement pour les 14 prochains jours.

Dans une mise à jour de son calendrier diffusée jeudi après-midi, le circuit Courteau a indiqué que le Phoenix de Sherbrooke et les Saguenéens de Chicoutimi s’affronteront à quatre reprises au Palais des Sports Léopold-Drolet, soit les 19, 20, 22 et 24 mars.

Le Drakkar s’était incliné 5-3 devant les Cataractes de Shawinigan à son dernier match, le 7 mars au Centre Georges-Vézina. Il devait disputer son prochain match samedi contre les Saguenéens, à Sherbrooke.

Pouliot victime d’un malaise

D’autre part, les Huskies de Rouyn-Noranda ont annoncé que Mario Pouliot ne pourra pas assumer ses rôles d’entraîneur-chef et de directeur général pour une période indéterminée en raison d’un malaise cardiaque.

Des examens plus approfondis auront lieu prochainement pour en connaître davantage sur son état de santé.

Brad Yetman agira comme entraîneur-chef par intérim pour pallier l’absence de Pouliot.

Le directeur général adjoint, Marc-André Bourdon, épaulera aussi Yetman et le groupe d’entraîneurs.

Les Huskies doivent affronter les Foreurs de Val-d’Or vendredi soir.