(Toronto) Le directeur général des Maple Leafs de Toronto, Kyle Dubas, a déclaré qu’il envisagera toutes les possibilités afin d’améliorer son équipe d’ici à la date limite des transactions dans la LNH.

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne

Et à cause de la quarantaine obligatoire de 14 jours décrétée par le gouvernement canadien à l’entrée sur le territoire, qui forcera tout joueur en provenance d’un club américain à s’y plier, il espère bouger rapidement.

« C’est certain qu’il s’agit d’un incitatif à effectuer les transactions plus rapidement. Mais il faut être deux pour que ça se concrétise », a rappelé le directeur général des Maple Leafs.

Dubas a discuté avec les journalistes en visioconférence pendant près de 40 minutes mardi, après que les Leafs eurent franchi le seuil de la mi-saison. Au même moment, à Montréal, le directeur général du Canadien Marc Bergevin en faisait autant.

Malgré une récente baisse de régime, au cours de laquelle ils ont subi cinq défaites en temps réglementaire en six matchs, les Torontois sont demeurés au sommet de la section Nord avec 40 points, et un taux de succès de 66,7 %.

Dubas a admis que jusqu’ici les discussions portant sur les transactions tournaient autour de l’ajout d’un attaquant avant la date limite établie au 12 avril.

Questionné à savoir s’il était prêt à laisser filer un des plus beaux espoirs des Leafs pour y parvenir, il a simplement répondu : « oui ».

Les Maple Leafs occupaient le sommet du classement avec un dossier de 18-4-2 et un taux d’efficacité de ,792 le 3 mars, après avoir complété un balayage d’une série de trois matchs contre les Oilers d’Edmonton.

Depuis, les Maple Leafs ont perdu cinq de leurs six dernières parties en temps réglementaire. Ils demeurent néanmoins au sommet du classement de la section Nord.