Le Canadien traverse son premier creux de vague de la saison, et voici qu’il retrouve l’équipe contre laquelle ce creux de vague avait commencé.

Publié le 21 févr. 2021
Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

Le Tricolore affrontera en effet les Sénateurs d’Ottawa dimanche, en banlieue de la capitale canadienne.

La défaite de 3-2 subie au Centre Bell était en effet le début d’une séquence plus difficile pour le CH, au cours de laquelle l’équipe montre une fiche de 2-4-0.

Pour Brady Tkachuk, ce sera l’occasion de faire ce qu’il fait le mieux, soit embêter l’adversaire. Par le passé, on l’a vu en découdre avec Shea Weber. Et, question de bien montrer qu’il n’était pas intimidé par ses aïeux, il s’en est pris à Corey Perry lors du passage des Sénateurs au Centre Bell.

« Depuis mon jeune âge, je ne me suis jamais laissé intimider, a répondu Tkachuk, dimanche midi, en visioconférence. J’ai beaucoup de respect pour ces gars-là, mais on se bat pour des victoires. Je joue à ma façon, avec ma robustesse et mes habiletés. Oui, ce sont des joueurs durs à affronter, mais j’aime jouer avec passion et émotion et mener par l’exemple. »

Tkachuk, 21 ans, mène la LNH pour les mises en échec chez les attaquants cette saison (78). Prenez ce talent offensif et sa robustesse, ajoutez-y une dose de leadership, et c’est ce qui mène son entraîneur-chef à le décrire comme le « moteur » de son équipe.

« Il mène par l’émotion. Il veut gagner à tout coup, a décrit D. J. Smith. Il s’améliore de match en match. Pour un gros gars comme lui, les matchs préparatoires auraient pu aider. Mais il mène encore notre équipe pour les points. Il est le moteur de notre équipe. »

Un autre qui avait donné des ennuis au CH, c’est Tim Stützle, auteur de trois points dans la victoire de 3-2 des Sénateurs à Montréal le 4 février. L’Allemand de 19 ans avait ensuite traversé une séquence de cinq matchs sans point, avec un différentiel de -7. Il a toutefois retrouvé sa touche offensive en récoltant trois points à ses trois dernières sorties.

« Il s’améliore. S’il affrontait d’autres équipes qui sont au même point que nous dans leur cheminement, il ressortirait encore plus, a avancé l’entraîneur-chef des Sénateurs, D. J. Smith. Mais tous les deux matchs, il fait un ou deux trucs vraiment spéciaux. »

Murray présent, Chabot incertain

La présence de Thomas Chabot est incertaine pour ce duel contre le Canadien. Le Beauceron a raté le dernier match des siens pour une blessure au haut du corps.

Selon les médias sur place à Ottawa, Chabot a pris part à l’entraînement matinal des siens. « Je me sens mieux. La décision viendra probablement plus tard aujourd’hui. J’étais content de revenir sur la glace et ça va dans la bonne direction », a indiqué le dynamique défenseur.

Matt Murray défendra le filet des Sénateurs. Murray connaît un début de saison épouvantable (fiche de 2-9-1, moyenne de 3,82, efficacité de, 878), mais il a livré deux très bonnes performances face au CH il y a deux semaines, ne permettant que 4 buts sur 70 tirs.

Le Canadien avait congé d’entraînement dimanche matin, pour ce deuxième match en 24 heures. Claude Julien rencontrera les médias en fin d’après-midi.