La LNH fait un pas en avant au niveau des données, des statistiques avancées et du suivi de la rondelle et des joueurs.

Stephen WHyno
Associated Press

La ligue a conclu un accord avec Amazon Web Services pour mettre toutes ses vidéos et données dans le nuage.

L’espoir est de fournir aux entraîneurs, aux dirigeants, aux joueurs et aux partisans un regard intégré sur le jeu à l’aide de nouveaux angles de caméra, de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.

Pouvoir chercher et trier la vitesse de chaque joueur, la vitesse de tir et plus n’est pas encore là, mais c’est un point de départ.

« Avant que nous puissions commencer à construire, disons une nouvelle application où les amateurs peuvent, à l’aréna, obtenir des statistiques en temps réel et du suivi de la rondelle et des joueurs, beaucoup d’infrastructures doivent être en place, a déclaré Dave Lehanski, vice-président exécutif du développement des affaires et de l’innovation de la LNH.

« Il y a énormément de choses que nous pourrons faire. »

Le commissaire de la LNH Gary Bettman et le PDG d’Amazon Web Services Andy Jassy ont dévoilé l’accord au NBC Sports Network mercredi soir.

Bettman a déclaré que « la technologie et les services de pointe nous fourniront des capacités pour fournir des analyses et des informations qui mettent en évidence la vitesse et les compétences de notre sport. »

La NFL, la Formule 1, la Bundesliga et le rugby des Six Nations utilisent déjà Amazon Web Services, ainsi que des équipes individuelles. Au-delà des « NextGen Stats » de la NFL, les Seahawks de Seattle l’ont utilisé pour étudier les habitudes d’entraînement.

« Les entraîneurs ont potentiellement la chance d’aider leurs équipes à s’améliorer en apprenant où les joueurs peuvent être efficaces, où il existe des opportunités de mieux coordonner », a déclaré Matt Garman, vice-président des ventes et du marketing d’AWS.

Plus tard cette saison, les partisans qui recherchent des statistiques sur le site Web de la LNH recevront des clips vidéo correspondants et vice versa.

La ligue s’attend à avoir de nouvelles caméras 4K fixée au tableau central de chaque aréna d’ici le début des séries, au plus tard, pour ajouter des angles différents.

L’intelligence artificielle d’Amazon aidera à assembler encore plus de données au sujet des gardiens de but, des mises au jeu et du positionnement du bâton.

Cela pourrait paver la voie à de nouvelles statistiques.

« Ce n’est que le début, a dit Lehanski. Le nombre d’opportunités qui se présentent, ça dépasse un peu l’imagination. »