(Vancouver) Deux joueurs des Canucks de Vancouver sont en isolement afin de se soumettre au protocole de la LNH contre la COVID-19, selon ce que rapportent plusieurs médias.

La Presse Canadienne

L’entraîneur-chef Travis Green a déclaré que le défenseur Jordie Benn et l’attaquant J. T. Miller « ne sont pas disponibles » pour le match d’ouverture de mercredi, contre les Oilers d’Edmonton.

Il a refusé de donner la raison de leur absence, en ajoutant que l’équipe prend la COVID-19 très au sérieux.

Plusieurs médias rapportent que Benn a obtenu des résultats positifs et négatifs à des tests de dépistage de la COVID-19 subis sur plusieurs journées.

Miller vit avec Benn et est considéré comme un contact rapproché, alors il doit donc se soumettre également au protocole de la ligue.

Ces rapports sont survenus après que les Canucks eurent annulé leur entraînement de dimanche. Green avait plus tard affirmé que cette décision avait été prise en raison d’un faux résultat positif.

Benn n’était pas sur la glace quand les Canucks ont repris l’entraînement lundi. Miller s’est entraîné avec ses coéquipiers lundi, mais était absent mardi.

Selon le protocole de la LNH, les joueurs et les membres du personnel sont testés quotidiennement et chaque fois qu’un résultat est positif, le laboratoire effectue un deuxième test sur l’échantillon initial. Si le deuxième test est négatif, un deuxième échantillon est collecté. Si ce deuxième échantillon remet un résultat positif, le résultat est considéré confirmé.

La ligue requiert des personnes ayant subi un test positif de s’isoler pendant 10 jours. Pour les personnes en contact rapproché de ces personnes, le protocole stipule un isolement de 14 jours.

Le capitaine des Canucks, Bo Horvat, a déclaré mercredi que toute cette situation avait été « un signal d’alarme » pour l’équipe.