(Edmonton) La Fédération internationale de hockey sur glace a indiqué qu’il n’y avait eu aucun nouveau cas positif de COVID-19 au Championnat mondial de hockey junior, à Edmonton.

La Presse Canadienne

La FIHG a publié un communiqué, vendredi, dans lequel on pouvait lire que 9629 tests de dépistage ont été effectués auprès des joueurs, du personnel et des arbitres présents au tournoi et qu’aucun n’avait montré un résultat positif.

La nouvelle survient après que huit joueurs de l’Allemagne et deux membres du personnel de la Suède eurent été déclarés positifs à la COVID-19 à la mi-décembre, après que les équipes eurent entré dans l’environnement protégé à Edmonton.

Les tests positifs ont forcé une quarantaine au sein des deux équipes et ont forcé l’annulation de plusieurs matchs préparatoires.

La ronde préliminaire du tournoi s’est conclue vendredi. L’Autriche et la Suisse n’ont pas été en mesure de se qualifier pour les quarts de finale.

La FIHG a mentionné que les deux équipes resteraient à l’intérieur de l’environnement protégé jusqu’à leur départ prévu d’Edmonton.

Les quarts de finale s’amorceront samedi. Le Canada affrontera la République tchèque, la Slovaquie se mesurera aux États-Unis, la Russie croisera le fer avec l’Allemagne et la Finlande disputera la victoire à la Suède.

Les demi-finales auront lieu lundi et la ronde des médailles est prévue mardi.