(Detroit) Marco Scandella n’aura été que de passage. Le Canadien l’a échangé aux Blues de St. Louis mardi après-midi.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

En retour du Montréalais, le CH obtient un choix de 2e tour en 2020 et un choix conditionnel de 4e tour en 2021. Le Tricolore paiera aussi 50 % du salaire de Scandella d’ici la fin de la saison.

> Alexandre Pratt : Un retour inespéré

Les conditions à remplir pour que le CH obtienne le choix de 4e tour en 2021 sont les suivantes : que Scandella signe un nouveau contrat avec les Blues avant le 7 octobre 2020, ou que les Blues gagnent deux séries ce printemps et que Scandella joue la moitié des matchs éliminatoires.

Qu’il obtienne ce choix supplémentaire ou non, Marc Bergevin gagne déjà au change, puisqu’il avait acquis Scandella des Sabres de Buffalo le 2 janvier dernier au coût d’un choix de 4e tour.

« C’était un privilège et un honneur de jouer pour le Canadien, c’était mon équipe d’enfance, a déclaré Scandella aux médias montréalais, lors d’un point de presse improvisé dans les garages du Little Caesars Arena. Je suis vraiment content de mon passage à Montréal, l’organisation a été très bonne avec moi. J’ai eu beaucoup de plaisir, mais maintenant, ça continue à St. Louis. »

Au besoin, Bergevin pourra tenter de le rapatrier l’été venu, puisque Scandella deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet. On a d’ailleurs demandé au joueur de 29 ans (il aura 30 ans dimanche) si le Canadien l’avait approché pour discuter d’une prolongation de contrat. « Je ne peux pas parler de ça en ce moment. Je suis vraiment content d’avoir eu la chance de jouer pour le CH et de porter ce logo sur mon chest », a répondu Scandella.

Un but marquant

En 20 matchs avec le Tricolore, le neveu de Sergio Momesso a inscrit un but et deux aides, jouant en moyenne 17 min 38 s par match. Il a affiché un différentiel de +1.

Son but, on devine que Scandella s’en souviendra longtemps. Il l’a en effet marqué pour créer l’égalité 1-1 contre les Maple Leafs de Toronto, avec moins de trois minutes à jouer à la troisième période. Quelques minutes plus tard, Ilya Kovalchuk donnait la victoire aux Montréalais en prolongation, faisant vibrer le Centre Bell comme il a rarement vibré au cours de cette saison difficile pour le Tricolore à domicile.

« J’ai marqué contre Toronto en plus!, a rappelé le défenseur. J’imaginais ça dans ma tête quand j’étais plus jeune. Ma mère et mon frère assistaient au match. C’était un grand moment pour moi. J’ai eu une belle expérience avec le Canadien. »

Avec cette transaction, le Canadien compte 12 choix en vue du prochain repêchage, dont 3 choix de 2e tour : le sien, celui des Blues et celui des Blackhawks de Chicago.

Remplacer Bouwmeester

De leur côté, les Blues ont annoncé, en marge de la transaction, qu’ils ont placé le nom de Jay Bouwmeester sur la liste des blessés à long terme.

Bouwmeester s’est effondré au banc des siens la semaine dernière, victime d’un malaise cardiaque. Le vétéran a déclaré, dans un communiqué publié mardi après-midi, être sur la voie de la guérison. Il n’a toutefois rien mentionné au sujet d’un retour au jeu et à 36 ans, son retour au jeu demeure, au mieux, incertain.

Scandella offre donc de la profondeur aux Blues du côté gauche de la défense, en l’absence de Bouwmeester.

Les Blues occupaient, avant les matchs de mardi, le premier rang d’une Division centrale très serrée, à égalité avec Dallas, et un point devant le Colorado. St. Louis a toutefois neuf points d’avance sur la première équipe exclue des séries, si bien qu’une place dans le tournoi est assurée, à moins d’une catastrophe.

« Tu joues au hockey pour jouer en séries. C’est ça qui m’excite beaucoup. Je suis heureux d’avoir eu la chance de jouer à Montréal. »