(Détroit) Andreas Athanasiou a brisé l’impasse en milieu de troisième période, dimanche, aidant les Red Wings de Detroit à s’imposer 3-1 devant les Bruins de Boston.

Larry Lage
Associated Press

Athanasiou a aussi complété le score dans un filet désert.

Detroit occupe le dernier rang dans la Ligue nationale, mais les Red Wings ont prévalu deux fois sur deux contre les Bruins, les meneurs du circuit Bettman.

« C’est un bon test, a dit Athanasiou. Ça montre un peu que si nous restons unis et que nous jouons du hockey solide, nous pouvons rivaliser avec qui que ce soit dans la ligue. »

Le 8 novembre, les Red Wings ont eu le dessus 4-2 face aux Bruins, au Little Caesars Arena. Les deux clubs vont aussi s’affronter à Boston, les 15 février et 24 mars.

Boston avait gagné six matchs de suite, mais les Red Wings ont mis fin à la séquence en obtenant un deuxième gain en trois matchs.

« Ces derniers matchs, nous plions mais nous ne cédons pas, a dit l’entraîneur des vainqueurs, Jeff Blashill. Ça inclut de gros arrêts, ce qui nous donne à la fois de la confiance et des opportunités. Jonathan [Bernier] anticipe bien les tirs depuis un bout de temps déjà. Ça fait paraître sa tâche un peu plus facile qu’en réalité. »

Jonathan Bernier a fait 39 arrêts dans une cause gagnante, tandis que Tuuka Rask a bloqué 17 rondelles.

PHOTO PAUL SANCYA, ASSOCIATED PRESS

Brendan Perlini a donné l’avance aux Red Wings tôt en deuxième période, inscrivant alors son premier but de la saison. Torey Krug a nivelé le score en début de troisième période.

« Il a eu de la malchance, mais ce gars-là a beaucoup de talent, a dit Athanasiou. C’est un bon joueur. Je pense que tout le monde était content de le voir réussir ce but. »

Athanasiou a redonné un coussin aux siens lors d’un avantage numérique.

Saisissant une courte passe de Dylan Larkin à l’embouchure droite, Tyler Bertuzzi a très vite relayé loin à sa droite à Athanasiou, qui a enfilé un sixième but.

L’Ontarien de 25 ans a ensuite ajouté la touche finale, avec 29 secondes au cadran.

En fin de première période, les Wings ont fait face à un cinq contre trois pendant 1:18, avec succès.

Chris Wagner des Bruins a eu la chance d’égaler avec un peu plus de quatre minutes à écouler, mais il a raté la cible devant un filet libre.

« C’est le genre d’occasions dont nous devons profiter, a dit l’entraîneur des Bruins, Bruce Cassidy. Pour l’ensemble du match, nos attaquants ont tardé à créer du trafic devant le but adverse. »

« Leur gardien a bien fait et en défense, ils ont serré les rangs », a ajouté Torey Krug, des Bruins.

Les Bruins vont recevoir le Canadien de Montréal mercredi soir.