Marc Bergevin est résolument dans l’étape où il fignole les derniers détails de sa formation. Et ce dernier détail a un nom : Michael Frolik.

La Presse

Le vétéran ailier de 32 ans a accepté mercredi un pacte d’un an, à un volet, d’une valeur de 750 000 $ avec le Canadien.

Frolik a partagé 57 matchs la saison dernière avec les Flames de Calgary et les Sabres de Buffalo. Il a inscrit 14 points, dont 6 buts.

Le Tchèque totalise 159 buts et 225 passes en 850 matchs dans la LNH. Il a connu sa meilleure campagne en 2008-2009, 21 buts et 24 aides, avec les Panthers de la Floride. L’ancien de l’Océanic de Rimouski a plus récemment connu une campagne de 44 points, en 2016-2017, avec les Flames de Calgary.

Avec cet ajout, Bergevin retrouve un joueur qu'il a connu chez les Blackhawks de Chicago. La première analyse est simple, et se conjugue à une stratégie souvent mise de l'avant par le DG au cours des dernières saisons : acquisition d'un joueur de profondeur au potentiel intéressant, mais à très faible risque. Son petit salaire permet aussi une certaine flexibilité dans le plafond salarial et la gestion des joueurs confinés à l'équipe volante (le fameux taxi squad qui accompagnera l'équipe principale).