Le hockey mineur québécois est actuellement en pause, mais selon le directeur général de Hockey Québec, cette situation pourrait sous peu changer en mieux.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Selon Paul Ménard, DG de Hockey Québec, les jeunes joueurs de la province pourraient être de retour sur les glaces et dans les arénas au début du mois de novembre.

« On est très confiants à cet effet, a-t-il déclaré lors d’une entrevue téléphonique avec La Presse lundi. On pourrait facilement passer à la phase 3 de notre plan de retour, axée sur les entraînements avec un nombre restreint de joueurs. Nous sommes dans l’attente de nouvelles de la part de la Santé publique, qui va nous faire part de ses plans à la fin du mois. »

Selon Paul Ménard, la possibilité d’une saison de hockey mineur complète et presque « normale » demeure bel et bien réelle, même si la pandémie va évidemment provoquer des ajustements en cours de route. Ainsi, il a déjà été prévu d’ajouter trois semaines de jeu à la fin de la présente saison, pour compenser les heures de glace qui ont été perdues depuis le début du mois.

Bien que la COVID-19 ne démontre aucun signe de ralentissement, le monde du hockey mineur a tout de même été épargné, selon Paul Ménard.

« Surtout chez les plus jeunes, on n’a pas observé beaucoup de cas dans nos arénas, a-t-il ajouté. Il y a bien eu quelques cas, notamment en Outaouais, il y a eu des retraits préventifs qui ont été effectués, mais sur un total d’environ 125 000 jeunes joueurs, ce n’est pas beaucoup.

« Avant le début de la présente pause, on était déjà en phase 5 avec un nombre de joueurs réduit et avec un calendrier local pour éviter les déplacements. Alors, on espère pouvoir reprendre nos activités dans un avenir rapproché. »

De l’aide aux familles dans le besoin

Lundi, la Fondation Hockey Canada a par ailleurs annoncé la création d’un fonds d’aide de 1 million de dollars pour couvrir les droits d’inscription au hockey mineur auprès des familles défavorisées à travers le pays.

Ainsi, les familles qui vont répondre aux critères établis pourront obtenir un remboursement pouvant aller jusqu’à 500 $ par enfant inscrit dans une association sanctionnée par Hockey Canada, dont Hockey Québec, pour la saison 2020-2021.

« C’est environ 165 000 $ qui seront remis à des familles du Québec grâce à ce fonds, estime Paul Ménard. C’est un geste d’aide qui est concret de la part de la Fondation Hockey Canada. »

Selon Paul Ménard, il n’y a aucun doute que les effets du ralentissement économique provoqué par la présente pandémie ont touché le milieu du hockey mineur au Québec. « Il y a des gens qui ont perdu leur emploi, et à Hockey Québec, on est à 70 % des inscriptions si on compare avec les chiffres d’il y a un an », a-t-il précisé.