En congé forcé jusqu’au 28 octobre, les équipes québécoises de la Ligue de hockey junior majeur du Québec font contre mauvaise fortune, bon cœur. Alors que la saison venait à peine de débuter, elles ont droit à ce qui ressemble à un retour au camp d’entraînement alors que le circuit Courteau a décidé de suspendre tous ses matchs dans la Belle Province pour les deux prochaines semaines.

IAN BUSSIÈRES
Le Soleil

« Je le prends comme une continuité du camp d’entraînement », évoque Pierre Rioux, directeur général-hockey du Drakkar de Baie-Comeau. « Pour nous, c’est business as usual : les joueurs arrivent à 8 h le matin, on prend leur température et ensuite il y a l’entraînement sur glace et l’entraînement hors glace. Ils dînent, et puis c’est l’école à distance de 13 h à 16 h. Tout se passe au Centre Henry-Leonard. »

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.