La LHJMQ a révélé ce jeudi que huit cas de COVID-19 avaient été décelés chez le Phoenix de Sherbrooke.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Tous les joueurs de l’équipe ont dû se soumettre à des tests de dépistage après qu’une éclosion fulgurante eut touché 18 membres de l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les deux équipes se sont affrontées deux fois le week-end dernier. Leurs activités sont suspendues indéfiniment.

La période d’isolement obligatoire pour les joueurs ainsi que les membres du personnel, écrit la LHJMQ dans un communiqué, est d’une durée minimale de 14 jours.

Les Remparts de Québec sont eux aussi en arrêt forcé puisque le niveau d’alerte dans la Capitale-Nationale en fait une zone rouge, selon le protocole de classification établi par la Santé publique. Aucun cas de COVID n’a toutefois été rapporté au sein de l’équipe dirigée par Patrick Roy.

Avant les premiers matchs de la saison 2020-2021 dans la LHJMQ, le week-end dernier, aucun test positif n’avait été signalé parmi les 18 équipes du circuit.