Anthony Duclair s’est fait avare de commentaires sur la décision des Sénateurs de ne pas lui faire une offre qualificative, ce qui fait de lui un joueur autonome sans compensation à compter de vendredi midi.

Le Droit

L’attaquant québécois s’est contenté d’envoyer un court message texte au Droit pour confirmer qu’il a bel et bien décidé de remercier son agent Philippe Lecavalier et de mener lui-même les négociations avec le directeur général Pierre Dorion pour un nouveau contrat, pourparlers qui ont échoué alors que les Sénateurs craignaient apparemment que son cas ne se retrouve en arbitrage salarial. Dans un tel cas, ils auraient été obligés d’accepter la décision de l’arbitre, à moins que celui-ci ne lui consente un salaire de 4,5 millions, auquel cas ils auraient pu tout simplement le laisser libre comme l’air.

> Lisez l'article complet sur le site internet du Droit