(Toronto) Jordan Eberle a enfilé deux buts, dont celui qui brisait l’égalité, et les Islanders de New York sont venus de l’arrière pour vaincre les Panthers 4-2 mardi après-midi, poussant du même coup la formation floridienne au bord du gouffre dans cette série de qualification au meilleur des cinq matchs.

Associated Press

Ryan Pulock et Matt Martin ont aussi touché la cible, tandis que Semyon Varlamov effectuait 26 arrêts devant la cage des Islanders. Ces derniers ont d’ailleurs effacé un déficit d’un but à deux reprises avant de doubler leur avance dans cette série.

« Même lorsque nous n’étions pas en mesure de marquer, nous étions en mesure de créer du rythme et de remporter nos batailles pour la possession de la rondelle », a dit Pulock, qui a créé l’égalité 2-2 alors que l’attaquant des Panthers Mike Hoffman était au cachot.

Hoffman a riposté avec un but et une mention d’aide, alors que le capitaine Aleksander Barkov complétait la marque pour les Panthers. Ces derniers ne sont plus qu’à un revers d’être évincés au premier tour des séries éliminatoires pour une cinquième saison consécutive.

« Nous devons garder notre sang-froid dans les moments déterminants », a évoqué l’entraîneur-chef des Panthers et triple champion de la Coupe Stanley, Joel Quenneville.

Les Panthers n’ont franchi le premier tour éliminatoire qu’une seule fois dans l’histoire de la concession, en 1996, lorsqu’ils ont atteint la série finale de la Coupe Stanley avant d’être balayés par l’Avalanche du Colorado. Les Panthers participent aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2016, lorsqu’ils ont été éliminés en six matchs par les Islanders.

Ils ont conclu le calendrier régulier au 10e échelon de l’Association Est et se sont qualifiés pour les séries éliminatoires, dont le format a été modifié afin de comprendre 12 équipes de chaque association. La saison régulière a été écourtée par la pandémie de coronavirus à la mi-mars.

Sergei Bobrovsky a repoussé 30 lancers, mais n’a eu aucune chance sur le but victorieux d’Eberle avec 3:33 à écouler au deuxième tiers.

Installé au cercle gauche des mises en jeu, Eberle a patiemment attendu que le défenseur Brady Keeper se jette sur la patinoire pour bloquer son tir. Il a ensuite contourné Keeper par le centre, effectué une feinte qui a trompé Bobrovsky et décoché un tir qui l’a battu du côté gauche.

« Quand tu te retrouves devant un gardien comme 'Bob', il se déplace très rapidement, donc tu dois décocher ton tir très rapidement ou encore être très patient, a expliqué Eberle. J’ai été suffisamment chanceux pour me retenir, contourner le défenseur et tirer dans le filet. »

Eberle a ensuite scellé l’issue de la rencontre en touchant la cible en avantage numérique avec 9:31 à jouer, lorsque le tir d’Anthony Beauvillier du cercle gauche des mises en jeu a ricoché contre sa jambe.

Les Islanders, qui avaient vaincu les Panthers 2-1 samedi, ont gagné six matchs consécutifs – si on inclut ceux en saison régulière – contre eux. La dernière victoire des Panthers contre les Islanders, par la marque de 4-2, s’était produite le 10 novembre 2018.

Les Panthers feront face à l’élimination lors du match no 3, mercredi.

« Demain est un autre jour, a dit Barkov. Nous devrons entamer la rencontre sur les chapeaux de roue, offrir notre meilleure performance jusqu’ici dans cette série, et surtout être plus intelligents que lors des deux premiers matchs. »