Le directeur général et entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi Yanick Jean voit d’un très bon œil le plan de relance soumis par la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et croit même qu’il pourrait sortir du positif de cette nouvelle façon de faire.

JOHANNE SAINT-PIERRE
Le Quotidien

« À la base, le plus important, c’est de réussir à jouer et que nos étudiants-athlètes puissent pratiquer leur sport dans des conditions les plus sécuritaires et les plus normales possible. Je pense que c’est une excellente nouvelle. Les gens à travers la ligue ont fait un travail fantastique pour planifier ça », a indiqué Yanick Jean en entrevue téléphonique.

Vendredi dernier, La Presse a dévoilé une partie du plan de relance du circuit Courteau qui a été soumis au cabinet de la ministre déléguée à l’Éducation ainsi qu’aux sports et aux loisirs, Isabelle Charest. Rappelons que la reprise des activités le 1er octobre est faite en fonction de pouvoir jouer devant des spectateurs dans les amphithéâtres.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.