Paul Byron n’a pas participé à l’entraînement sur glace de vendredi du Canadien. Aucune raison n’a été donnée sur son absence, en vertu des protocoles de la LNH pour le retour au jeu.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

C’est une première absence pour Byron cette semaine. Le rapide ailier était également le joueur le plus assidu à Brossard lors des entraînements volontaires qui ont commencé en juin.

Les défenseurs Brett Kulak et Xavier Ouellet manquaient également à l’appel. Ils n’ont toujours pas patiné depuis l’ouverture du camp d’entraînement, lundi. Max Domi (en réflexion) et Alexander Romanov (en Russie) sont aussi absents.

Mais au-delà des absents, c’est la petite séance d’un groupe de cinq joueurs qui a retenu l’attention vendredi matin. Les attaquants Phillip Danault et Ryan Poehling, les défenseurs Victor Mete et Cale Fleury, de même que le gardien Cayden Primeau, se sont exercés sous la supervision de Pierre Allard, directeur science du sport et performances du Tricolore. Leur séance assez intense a duré une trentaine de minutes. Ils n’ont pas participé à l’entraînement principal avec le reste de leurs coéquipiers.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Phillip Danault faisait partie du groupe de cinq joueurs à s'entraîner sous la supervision de Pierre Allard.

« Il y a des circonstances qui se sont présentées à nous il y a quelques jours et ça nous a forcés à utiliser ce format-là, a simplement dit Claude Julien, visiblement coincé par l’exigence de confidentialité de la LNH à l’égard des absences des joueurs.

« Il y a eu des bagarres le long des rampes, toutes les choses qu’on fait depuis le début, étirer le jeu, se regrouper. On a fait les exercices pour deux raisons : le focus pour l’équipe et le conditionnement. »

À Calgary, un format similaire est observé, mais dans leur cas, c’est ainsi depuis le début de la semaine. Selon les médias locaux, les Flames ont un groupe de huit patineurs (dont Johnny Gaudreau et Noah Hanifin) et un gardien qui s’entraîne en après-midi, après le groupe principal. La situation a mené à des théories sur la forme physique desdits joueurs, forçant le directeur général de l’équipe, Brad Treliving, à faire une sortie pour les défendre.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Shea Weber et Brendan Gallagher

En l’absence de Byron et Danault, les trios ont donc été modifiés. Jordan Weal, employé comme ailier de quatrième trio, a remplacé Danault au centre du premier trio, avec Tomas Tatar et Brendan Gallagher. Charles Hudon a quant à lui quitté le cinquième trio pour prendre la place de Byron en compagnie de Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen.