(Victoria) Le premier ministre de la Colombie-Britannique a annoncé que la province et sa médecin en chef ont approuvé le plan de la LNH pour faire de Vancouver l’une des villes qui pourraient présenter des matchs lors de la reprise des activités.

La Presse canadienne

John Horgan a affirmé avoir écrit au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour faire progresser les demandes des différentes parties impliquées concernant les mesures de quarantaine dans l’espoir de permettre aux équipes de rester ensemble dans la même bulle.

Horgan a indiqué qu’une équipe resterait dans un hôtel et se déplacerait ensemble vers le Rogers Arena par un moyen de transport privé. Elle serait aussi responsable de ses tests de dépistage de la COVID-19 et n’interagirait pas avec le public pendant une période d’isolement de 14 jours.

La médecin hygiéniste en chef de la province, Bonnie Henry, et les Canucks ont conclu une entente pour protéger les joueurs et le public, a affirmé Horgan.

« Je crois que Vancouver a de bons arguments et je vais appuyer le plan », a dit Horgan.

La LNH n’a toujours pas choisi ses deux villes bulles pour la reprise du jeu. Les villes candidates incluent Chicago, Columbus, Dallas, Edmonton, Las Vegas, Los Angeles, St. Paul, au Minnesota, Pittsburgh, Toronto et Vancouver.

Le premier ministre albertain, Jason Kenney, a qualifié Edmonton de « lieu le plus sécuritaire que l’on pourrait trouver sur le continent » pour présenter le tournoi à 24 équipes de la LNH.

Horgan a noté que le plan permettrait une relance de l’économie de Vancouver dans le secteur hôtelier et d’autres services, particulièrement si les Canucks connaissent un long parcours.