Parce qu’ils font partie de l’élite des hockeyeurs de leur groupe d’âge au Québec, Tristan Luneau, Antonin Verreault et Noah Warren sont des amis de longue date.

JEAN-FRANÇOIS PLANTE
Le Droit

Au hockey mineur, ils n’ont jamais été coéquipiers pendant une saison. Luneau est natif de Victoriaville, Verreault vient de Mirabel et Warren de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Par contre, ils ont souvent été réunis dans des ligues d’été et des événements de Hockey Québec. Ils ont aussi gagné la médaille de bronze avec l’équipe canadienne aux Jeux olympiques de la jeunesse en Suisse l’hiver dernier.

Le trio a été rassemblé de nouveau samedi matin dans un hôtel de Gatineau. Cette fois, ils portaient tous le chandail des Olympiques de Gatineau. « Je me suis levé à 5 heures pour m’en venir ici ce matin. C’est un peu tôt, mais ça valait vraiment la peine », a lancé Noah Warren, choisi au huitième rang de la première ronde vendredi soir.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.