Le nom de Charles Hudon a commencé à circuler dans les cercles de la KHL, mais selon son agent, il ne faudrait pas trop s’y attarder.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

« Il y a des rumeurs qui partent de la KHL chaque jour et ce n’est pas nouveau, a expliqué l’agent Allain Roy en entrevue téléphonique avec La Presse jeudi. Ce n’est rien de neuf, il y a bien des noms qui circulent là-bas en ce moment, pas seulement celui de Charles. »

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Charles Hudon (54) lors d’un match préparatoire du Canadien contre les Devils du New Jersey le 16 septembre 2019.

Pour l’heure, la situation contractuelle de Charles Hudon n’a pas changé, malgré la pause qui prévaut : il demeure sous contrat avec le Canadien jusqu’à la date d’ouverture du marché aux joueurs autonomes, normalement prévue pour le 1er juillet.

C’est ensuite que ça pourrait se compliquer. Les dirigeants de la LNH tentent présentement de sauver la saison 2019-20, et un scénario de matchs présentés à l’été est à l’étude. Or, il faudrait alors prolonger la durée des présents contrats pour y arriver.

« S’il n’y a rien qui change, Charles devient joueur autonome avec restriction à partir du 1er juillet, a ajouté Allain Roy. Mais s’il y a des séries après cette date, on ne sait pas trop comment ça va se passer. Il faudrait changer la durée des contrats. C’est un problème aussi pour les joueurs qui sont rentrés en Europe et qui ont des visas qui sont liés à la durée de leur contrat en Amérique du Nord. »

Pendant ce temps à Montréal, rien...

Dans l’immédiat, Hudon, 25 ans, n’a toujours reçu aucune offre de la part de la direction du Canadien.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Charles Hudon à l’entraînement du Rocket de Laval le 18 février 2020.

En plus des rumeurs provenant de la KHL et du club d’Astana, son nom a été lié à la Ligue nationale suisse plus tôt ce mois-ci.

Au moment de la présente pause, en date du 12 mars, il avait obtenu un total de deux points en 15 rencontres avec le Canadien depuis le début de la saison.

« Nous n’avons pas discuté avec le Canadien et c’est normal parce que toutes les équipes sont en pause, a ajouté Allain Roy. Mais Charles est un joueur de la LNH, et il veut jouer dans la LNH la saison prochaine, que ce soit à Montréal ou ailleurs. »