Source ID:3506c4a369b03992bfb099bb6b4dbea1; App Source:StoryBuilder

LNH: notre repêchage simulé

À trois jours du repêchage, c'est l'heure des prédictions. La Presse a sondé huit intervenants du hockey afin de tenter de prédire ce qui se déroulera vendredi, à Vancouver.

1. Devils du New Jersey

Jack Hughes

Espoir #1 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

14 mai 2001

Orlando, Floride

5 pi 10 po, 171 lb

2018-2019 : 34-78-112 en 50 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Les Devils ont non seulement la chance de repêcher un joueur de concession : ils peuvent aussi réaliser un joli coup de marketing en mettant la main sur le prochain visage du hockey américain. Pour une organisation qui a toujours vécu dans l'ombre des Rangers de New York, c'est un coup double.

2. Rangers de New York

Kaapo Kakko

Espoir #1 (Europe)

Ailier droit, tire de la gauche

13 février 2001

Turku, Finlande

6 pi 2 po, 194 lb

2018-2019 : 22-16-38 en 45 matchs avec le TPS Turku (première division finlandaise)

Comme prix de consolation, on a déjà vu pire. Kakko a rendu intéressante la course au 1er rang en connaissant un Championnat du monde sénior du tonnerre, pendant que Hughes était plus discret. Peut-on suggérer que la fatigue et la maturité physique y sont pour quelque chose ? Qu'importe : avec Kakko, la reconstruction des Rangers passe à la vitesse supérieure.

3. Blackhawks de Chicago

Alex Turcotte

Espoir #4 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

26 février 2001

Elk Grove, Illinois

5 pi 11 po, 186 lb

2018-2019 : 27-35-62 en 37 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

C'est ici que ce repêchage commence. C'est aussi ici que ça peut partir dans toutes les directions. Mais trop d'indices pointent vers Turcotte. D'abord parce que c'est un produit local. Ensuite, parce que les Blackhawks ont repêché des défenseurs aux 8e et 27e rangs l'an dernier, également avec leurs deux premiers choix en 2017. Ainsi, même si Bowen Byram est quelque peu supérieur à Turcotte, il y a des limites à empiler les défenseurs. De toute façon, Turcotte possède un talent digne d'un troisième choix.

4. Avalanche du Colorado (d'Ottawa)

Bowen Byram

Espoir #2 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

13 juin 2001

Cranbrook, Colombie-Britannique

6 pi 1 po, 195 lb

2018-2019 : 26-45-71 en 67 matchs avec les Giants de Vancouver (Ligue junior de l'Ouest)

L'Avalanche compte déjà sur deux excellents jeunes défenseurs en Cale Makar et Samuel Girard, mais Tyson Barrie deviendra joueur autonome en 2020 et Connor Timmins, un choix de 2e tour en 2017 en qui on fonde beaucoup d'espoir, n'a pas joué depuis mai 2018 en raison d'une commotion cérébrale. C'est ici que Byram devient intéressant. Habile en relance comme Makar et Girard, il est toutefois doté d'un meilleur gabarit.

5. Kings de Los Angeles

Trevor Zegras

Espoir #6 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

20 mars 2001

Bedford, New York

6 pi, 173 lb

2018-2019 : 26-61-87 en 60 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Un défenseur comme Byram aurait été préférable pour les Kings, qui possèdent déjà quelques espoirs intéressants à l'avant. Mais les Kings ont besoin de talent et de sang neuf de fond en comble... Pas comme s'ils peuvent être regardants sur la position ! 61 passes en 60 matchs : voilà qui donne une idée de ce qu'ils obtiendraient avec Zegras, un fabricant de jeux hors du commun.

6. Red Wings de Detroit

Vasily Podkolzin

Espoir #2 (Europe)

Ailier droit, tire de la gauche

24 juin 2001

Moscou, Russie

6 pi 1 po, 196 lb

2018-2019 : 6-2-8 en 12 matchs avec le SKA-1946 de Saint-Pétersbourg (MHL)

On roule les dés une première fois. Podkolzin était attendu dans les cinq premiers choix pendant une bonne partie de la saison, mais une prestation en demi-teinte au Championnat du monde U18 lui a fait mal, et l'effet de récence joue parfois gros. Le facteur russe aussi. Mais les Red Wings ont souvent connu du succès avec les Russes. Le nouveau DG, Steve Yzerman, a vécu ces succès dans sa carrière de joueur, et il semblerait que les expériences Nikita Kucherov et Andrei Vasilevskiy ont plutôt bien tourné à Tampa. On voit bien Yzerman tenter sa chance avec un ailier dynamique.

7. Sabres de Buffalo

Kirby Dach

Espoir #3 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la droite

21 janvier 2001

Fort Saskatchewan, Alberta

6 pi 4 po, 198 lb

2018-2019 : 25-48-73 en 62 matchs avec les Blades de Saskatoon (Ligue junior de l'Ouest)

Les Sabres ont réglé une partie de leur problème en défense l'an dernier en gagnant la loterie pour Rasmus Dahlin. Avec Dach, ils souhaiteront solidifier leur noyau d'attaquants. Ce joueur grand format pourrait se développer au centre comme à l'aile.

8. Oilers d'Edmonton

Dylan Cozens

Espoir #5 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la droite

9 février 2001

Whitehorse, Yukon

6 pi 3 po, 183 lb

2018-2019 : 34-50-84 en 68 matchs avec les Hurricanes de Lethbridge (Ligue junior de l'Ouest)

Les Oilers comptent enfin sur un groupe convenable de défenseurs, mené par Darnell Nurse et, bientôt, Evan Bouchard. L'équipe est donc en position de s'attaquer à solidifier son noyau à l'avant, bien mince derrière les habituels gros noms. Le plafond de Cozens est très élevé, et quand ce potentiel vient avec une charpente de 6 pi 3 po, à la convoitée position de centre, c'est une jolie prise au 8e rang.

9. Ducks d'Anaheim

Peyton Krebs

Espoir #10 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

26 janvier 2001

Calgary, Alberta

6 pi, 183 lb

2018-2019 : 19-49-68 en 64 matchs avec l'Ice de Kootenay (Ligue junior de l'Ouest)

Ne vous arrêtez pas à ses statistiques, encore moins à son différentiel de - 50 : Krebs s'aligne avec une des pires équipes juniors au pays. Avec sa performance au Mondial U18, il a d'ailleurs démontré qu'il peut produire à niveau digne de l'élite lorsqu'il est entouré convenablement. Krebs est un centre complet, doué de qualités de meneur.

10. Canucks de Vancouver

Cole Caufield

Espoir #8 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la droite

2 janvier 2001

Mosinee, Wisconsin

5 pi 7 po, 163 lb

2018-2019 : 72-28-100 en 64 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Doté d'un talent inouï de marqueur, Caufield pourrait terroriser les défenses adverses, et il sera drôlement bien entouré à Vancouver. Avec Elias Pettersson, Brock Boeser et Bo Horvat, les Canucks bâtissent tranquillement un dangereux top 6 à l'attaque.

11. Flyers de Philadelphie

Matthew Boldy

Espoir #9 (Amérique du Nord)

Ailier gauche, tire de la gauche

5 avril 2001

Milford, Massachusetts

6 pi 2 po, 196 lb

2018-2019 : 33-48-81 en 64 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Avec les Canucks au 10e rang et les Flyers ici, on arrive dans la portion du repêchage où il faut s'attendre à tout - même à une transaction - car ces deux franchises attendent des résultats depuis trop longtemps. Cela dit, s'ils conservent leur droit de parole, les Flyers ne se tromperont pas avec Boldy, le dernier attaquant de la deuxième grappe d'avants de grand talent disponibles, derrière la première grappe de Hughes et Kakko.

12. Wild du Minnesota

Spencer Knight

Gardien #1 (Amérique du Nord)

Gardien, attrape de la gauche

19 avril 2001

Stamford, Connecticut

6 pi 4 po, 193 lb

2018-2019 : 32-4-1, moyenne de 2,36, efficacité de ,913 avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Knight a beau jouer derrière une formidable équipe, ses attributs font saliver les recruteurs, qui voient en lui le calme des grands gardiens, avec un gabarit idéal pour la position. Le Wild n'a pas de relève devant le filet, Devan Dubnyk a 33 ans, ses statistiques régressent d'année en année. C'est l'occasion rêvée d'assurer l'avenir de la formation à cette position.

13. Panthers de la Floride

Philip Broberg

Espoir #5 (Europe)

Défenseur, tire de la gauche

25 juin 2001

Örebro, Suède

6 pi 3 po, 200 lb

2018-2019 : 2-7-9 en 41 matchs avec AIK (deuxième division suédoise)

Depuis Aaron Ekblad au 1er rang en 2014, les Panthers n'ont repêché aucun défenseur avant le 66e rang. Le moment est bien choisi pour changer cette tendance, avec un groupe de défenseurs qui fera l'affaire des clubs en milieu de premier tour. Ça commence avec Broberg, un gaillard de 6 pi 3 po doté d'un coup de patin impressionnant.

14. Coyotes de l'Arizona

Thomas Harley

Espoir #11 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

19 août 2001

Syracuse, New York

6 pi 3 po, 193 lb

2018-2019 : 11-47-58 en 68 matchs avec les Steelheads de Mississauga (Ligue junior de l'Ontario)

Un jeune homme d'une rare candeur, qui racontait tout bonnement, en entrevue avec les médias à Buffalo, qu'il aurait souhaité jouer en NCAA, mais qu'un seul collège était intéressé à ses services. C'est pourquoi il s'est retrouvé en Ontario. Grand défenseur élancé, Harley dit s'inspirer de Roman Josi. S'il ne fait que s'approcher du niveau d'excellence du Suisse, il rendra service aux Coyotes, qui chercheront à ajouter du talent autour d'Oliver Ekman-Larsson et de Jakob Chychrun à la ligne bleue.

15. Canadien de Montréal

Cameron York

Espoir #12 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

5 janvier 2001

Anaheim, Californie

5 pi 11 po, 172 lb

2018-2019 : 14-51-65 en 63 matchs avec le programme national de développement des États-Unis (USNTDP)

Le nombre d'intervenants qui voient le rouquin en bleu-blanc-rouge est effarant ; on jurerait un complot. Dans quel but ? Allez savoir. Toujours est-il que York est un défenseur gaucher, une denrée qui manque au Canadien. York incarne le défenseur moderne typique, et sa capacité à appuyer l'attaque ne sera pas un problème. Il juge toutefois que son jeu défensif est sous-estimé. York ne manque pas de confiance en soi.

16. Avalanche du Colorado

Alex Newhook

Espoir #13 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

28 janvier 2001

St. John's, Terre-Neuve

5 pi 10 po, 192 lb

2018-2019 : 38-64-102 en 53 matchs avec les Grizzlies de Victoria (BCHL)

Si on envoie Byram au Colorado en début de repêchage, il faut maintenant être conséquent et se tourner vers l'attaque. Avec les principaux noms qui sont sortis, Alex Newhook est le plus grand talent disponible. Sans dire qu'il deviendra une supervedette, il est vu à terme comme un bon attaquant de deuxième trio. L'Avalanche n'a pas eu peur de se tourner vers le junior A pour ses choix de premier tour en 2016 et en 2017 (Tyson Jost et Cale Makar).

17. Golden Knights de Vegas

Victor Soderstrom

Espoir #3 (Europe)

Défenseur, tire de la droite

26 février 2001

Gävle, Suède

6 pi, 182 lb

2018-2019 : 4-3-7 en 44 matchs avec Brynas (première division suédoise)

Dans un monde idéal, Vegas se tournerait vers un attaquant. Mais il reste trop de défenseurs au talent supérieur aux avants qui sont encore disponibles. Des défenseurs comme Soderstrom, un droitier reconnu pour son intelligence sur la patinoire. Le fait qu'il ait passé la dernière saison à affronter des adultes, à 17 ans, en dit long à cet effet.

18. Stars de Dallas

Moritz Seider

Espoir #6 (Europe)

Défenseur, tire de la droite

6 avril 2001

Zell, Allemagne

6 pi 3 po, 208 lb

2018-2019 : 2-4-6 en 29 matchs à Mannheim (première division allemande)

Sa cote est en hausse après une bonne performance au Championnat du monde sénior. Seider a déjà le gabarit d'un joueur de la LNH et a passé la dernière saison à jouer contre des hommes. Autant dans sa personnalité que dans son jeu, il dégage l'assurance d'un joueur plus vieux que 18 ans. Il ne deviendra peut-être pas un défenseur de 50 points, mais le reste est là.

19. Sénateurs d'Ottawa (de Columbus)

Ryan Suzuki

Espoir #18 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

28 mai 2001

London, Ontario

6 pi 1 po, 180 lb

2018-2019 : 25-50-75 en 65 matchs avec les Colts de Barrie (Ligue junior de l'Ontario)

Les Sénateurs ont une future vedette à l'aile (Brady Tkachuk) et une en défense (Thomas Chabot). Ils n'ont rien de tel au centre, où l'avenir passe par Josh Norris et Logan Brown. Évidemment, si on avait l'assurance que Suzuki deviendrait une future vedette, il serait repêché plus tôt qu'au 19e rang. N'empêche, son intelligence supérieure fait de lui un choix intrigant à cette étape du repêchage. Un frère Suzuki à Montréal et l'autre à Ottawa ? Une belle occasion pour les parents de découvrir la poutine de chez Hamelin à Rigaud.

20. Jets de Winnipeg (de Winnipeg et des Rangers de New York)

Ville Heinola

Espoir #4 (Europe)

Défenseur, tire de la gauche

2 mars 2001

Honkajoki, Finlande

6 pi, 178 lb

2018-2019 : 2-12-14 en 34 matchs avec Lukko (première division finlandaise)

Les Jets regorgent de bons jeunes attaquants, mais en défense, la relève est plus mince. Heinola, un défenseur intelligent, mobile et bon dans les deux sens de la patinoire, les aidera en ce sens. Heinola contribuera aussi à grossir la filière finlandaise du club, qui tournera visiblement autour de Patrik Laine.

21. Penguins de Pittsburgh

Raphaël Lavoie

Espoir #20 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la droite

25 septembre 2000

Chambly, Québec

6 pi 4 po, 199 lb

2018-2019 : 32-41-73 en 62 matchs avec les Mooseheads d'Halifax (LHJMQ)

Une autre équipe qui a des besoins partout, car deux Coupes Stanley de suite, ça finit par se faire sentir dans les filiales. D'ailleurs, c'est un premier droit de parole au premier tour pour Pittsburgh depuis 2014. Avec son physique et ses habiletés, Lavoie est une belle prise au 21e rang. Ses performances en séries ont continué à alimenter l'espoir qu'il devienne un coup de circuit au repêchage. Certaines équipes maintiennent des doutes à son sujet, mais il a l'intelligence pour s'adapter et devenir un bon professionnel.

22. Kings de Los Angeles (de Toronto)

Lassi Thomson

Espoir #15 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la droite

24 septembre 2000

Tampere, Finlande

6 pi, 186 lb

2018-2019 : 17-24-41 en 63 matchs avec les Rockets de Kelowna (Ligue junior de l'Ouest)

Comme la Ville de Montréal, les Kings ont également besoin d'une escouade mobilité. Ils obtiendront de la vitesse avec Thomson, un Finlandais qui est venu s'adapter aux petites patinoires nord-américaines la saison dernière. Il a fréquenté la bonne école, puisque Kelowna a produit sa part de défenseurs pour la LNH dans les 15 dernières années.

23. Islanders de New York

Philip Tomasino

Espoir #14 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la droite

28 juillet 2001

Mississauga, Ontario

6 pi, 183 lb

2018-2019 : 34-38-72 en 67 matchs avec les IceDogs de Niagara (Ligue junior de l'Ontario)

Beaucoup d'observateurs associent Tomasino aux Islanders. Un fait demeure : Lou Lamoriello peut se tourner vers l'attaque, puisqu'en défense, il a repêché deux espoirs intéressants l'an passé (Noah Dobson et Bode Wilde) et son groupe de défenseurs s'est rajeuni ces dernières années. En Tomasino, les insulaires ajouteraient un attaquant qui joue avec vitesse, avec un bon tempo, et qui leur donnerait une option à long terme au centre.

24. Predators de Nashville

Arthur Kaliyev

Espoir #7 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la gauche

26 juin 2001

New York, New York

6 pi 2 po, 194 lb

2018-2019 : 51-51-102 en 67 matchs avec les Bulldogs de Hamilton (Ligue junior de l'Ontario)

Le joker de ce repêchage, et on ne dit pas ça parce qu'il est drôle. En temps normal, un joueur qui inscrit 50 buts et 100 points à 17 ans ne reste pas assis bien longtemps avant d'entendre son nom au repêchage. Mais d'aucuns s'attendent à ce qu'il glisse, en raison de trop nombreux doutes à son sujet : son jeu sans la rondelle, son niveau d'intensité, son air parfois désintéressé. On le place donc au 24e rang, mais ne tombez pas en bas de votre chaise s'il sort au 10e rang.

25. Capitals de Washington

Nils Hoglander

Espoir #11 (Europe)

Ailier gauche, tire de la gauche

20 décembre 2000

Bockträsk, Suède

5 pi 10 po, 188 lb

2018-2019 : 7-7-14 en 50 matchs avec Rogle (première division suédoise)

Les Capitals sont toujours très actifs du côté de l'Europe, et ça se poursuivra cette année. Hoglander possède un niveau de talent impressionnant et il sera difficile de passer son tour sur de telles habiletés aussi tard au premier tour.

26. Flames de Calgary

Connor McMichael

Espoir #24 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

15 janvier 2001

Ajax, Ontario

6 pi, 182 lb

2018-2019 : 36-36-72 en 67 matchs avec les Knights de London (Ligue junior de l'Ontario)

Ses responsabilités ont diminué en fin de saison, ce qui peut expliquer sa faible production en séries (5 points en 11 matchs). La relève des Flames est florissante en défense ; l'occasion est parfaite d'ajouter un avant de talent. À Calgary, McMichael retrouverait celui de qui il s'inspire, Sean Monahan.

27. Lightning de Tampa Bay

Jakob Pelletier

Espoir #27 (Amérique du Nord)

Ailier gauche, tire de la gauche

7 mars 2001

Québec, Québec

5 pi 9 po, 165 lb

2018-2019 : 39-50-89 en 65 matchs avec les Wildcats de Moncton (LHJMQ)

Pelletier et le Lightning sont souvent associés par les observateurs du milieu. Parce que Pelletier joue avec rapidité et est un travailleur infatigable, soit ce que l'équipe recherche. Et parce que le Lightning a toujours assumé le risque de repêcher des joueurs à plus petit gabarit. Un petit guerrier qui, s'il ne devient pas un attaquant offensif dans la LNH, se trouvera un rôle comme joueur d'énergie.

28. Hurricanes de la Caroline

Bobby Brink

Espoir #19 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la droite

8 juillet 2001

Minnetonka, Minnesota

5 pi 8 po, 165 lb

2018-2019 : 35-33-68 en 43 matchs avec Sioux City (USHL)

Tom Dundon, propriétaire des Hurricanes, a placé son directeur du recrutement dans une situation un peu inconfortable en affirmant que son équipe ne repêchera pas de défenseur au premier tour sous sa gouverne. Il a ajouté, à The Athletic, que les Hurricanes ne repêcheraient pas de défenseur dans les deux premiers tours cette année. Ses déclarations ressemblent plus au désir d'un propriétaire de montrer du hockey excitant qu'à du bluff. Brink est petit, son coup de patin soulève des doutes, mais s'il sait faire une chose, c'est être excitant. Il est bourré de talent.

29. Ducks d'Anaheim (de San Jose et Buffalo)

Ryan Johnson

Espoir #27 (Amérique du Nord)

Défenseur, tire de la gauche

24 juillet 2001

Newport Beach, Californie

6 pi, 170 lb

2018-2019 : 6-19-25 en 54 matchs avec Sioux Falls (USHL)

Un autre défenseur mobile dans une cohorte qui en compte un puis un autre. En Johnson, les Ducks ont une rare occasion de mettre la main sur un produit local, lui qui a joué son hockey mineur pour les Ducks Jr. C'est cette même équipe qu'il a représentée au tournoi pee-wee de Québec en 2014 !

30. Bruins de Boston

Samuel Poulin

Espoir #22 (Amérique du Nord)

Ailier droit, tire de la gauche

25 février 2001

Blainville, Québec

6 pi 1 po, 212 lb

2018-2019 : 29-47-76 en 67 matchs avec le Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

En cette fin de premier tour, les Bruins ont la chance de sélectionner un joueur qui, de l'avis général, atteindra assurément la LNH, car il possède tous les outils pour être efficace dans un troisième ou un quatrième trio, si ses instincts offensifs ne se développent pas.

31. Sabres de Buffalo (de St. Louis)

Jamieson Rees

Espoir #30 (Amérique du Nord)

Centre, tire de la gauche

26 février 2001

Hamilton, Ontario

5 pi 10 po, 182 lb

018-2019 : 10-22-32 en 37 matchs avec le Sting de Sarnia (Ligue junior de l'Ontario)

Pour compléter le premier tour, les Sabres ajoutent ici un petit attaquant fougueux, aux réserves d'énergie illimitées. Buffalo compte déjà sur plusieurs attaquants avec de bonnes charpentes, et peut se permettre d'en ajouter un de plus petit format.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer