Sur papier, cette série oppose des équipes qui pourraient difficilement être plus différentes l'une de l'autre.

Miguel Bujold LA PRESSE

D'un côté, on retrouve une collection de super-étoiles menées par l'un des grands joueurs de l'histoire en Sidney Crosby; de l'autre, une bande de joueurs très peu connus à l'extérieur de Long Island qui a déjoué les experts en obtenant sa place pour la danse du printemps grâce à sa fougue et à sa ténacité.

Il y a également une disparité devant le but. Matt Murray a déjà deux championnats à son actif, tandis que Robin Lehner et Thomas Greiss avaient presque toujours été des auxiliaires avant de brillamment se partager le boulot cette année.

Les deux équipes de la Métropolitaine ont cependant une chose en commun: elles sont menées par d'excellents entraîneurs-chefs. Les Penguins ont atteint un autre niveau depuis que Mike Sullivan les dirige, alors que Barry Trotz est l'homme derrière ce qui a été la grande surprise de l'année dans la LNH. Reste à voir si ses Islanders seront repus ou s'ils donneront des ennuis aux Penguins.

3 JOUEURS-CLÉS

Penguins

Sidney Crosby

Connor McDavid et Nikita Kucherov possèdent plus de talent naturel, mais parmi l'élite des joueurs offensifs de la LNH, Sid the Kid demeure le plus complet. Il a également démontré en deuxième moitié de saison qu'il pouvait encore noircir la feuille de pointage match après match.

Kristopher Letang

Letang a encore été ennuyé par les blessures, mais son jeu a été brillant lorsqu'il était en uniforme cette saison. L'écart entre lui et les autres défenseurs offensifs des Penguins est considérable, ce qui rendrait sa présence pour la durée du tournoi presque essentielle afin qu'ils puissent remporter un troisième championnat en quatre ans.

Evgeni Malkin

Le monstre à deux têtes que forment Sidney Crosby et Malkin est ce qui rend les Penguins si difficiles à contenir dans une longue série. Aucune équipe ne peut compter sur un tel duo de centres, sauf peut-être les Maple Leafs de Toronto. Malkin a totalisé 165 points en 158 matchs éliminatoires depuis le début de sa carrière.

Islanders

Mathew Barzal

Sans la présence de John Tavares pour le protéger des meilleurs attaquants défensifs adverses, Barzal a été cette saison beaucoup moins productif qu'en 2017-2018. Il est tout de même la pierre angulaire de l'attaque et de l'équipe, de lourdes responsabilités pour un joueur de 21 ans.

Ryan Pulock

À sa deuxième saison complète, Pulock a émergé comme le meilleur défenseur des Islanders. Tous les défenseurs de cette équipe jouent environ 18 minutes ou plus par match, ce qui reflète un bel équilibre au sein du groupe. Pulock est cependant le joueur clé de l'unité.

Jordan Eberle

Les Islanders possèdent très peu de joueurs offensifs dynamiques, mais Eberle a le talent pour en être un. Il a généralement connu des performances inférieures aux attentes depuis le début de sa carrière; il devra donc être productif et constant afin que les surprenants Islanders puissent continuer de déjouer les pronostics.

L'horaire de la série

Mercredi 10 avril, 19h30, à New York

Vendredi 12 avril, 19h30, à New York

Dimanche 14 avril, 12h, à Pittsburgh

Mardi 16 avril, 19h30, à Pittsburgh

Jeudi 18 avril, heure à déterminer, à New York*

Samedi 20 avril, heure à déterminer, à Pittsburgh*

Lundi 22 avrill, heure à déterminer, à New York*

* Si nécessaire