Le Canadien va amorcer le match de ce soir avec la même formation... mais en espérant un résultat différent de la dernière fois.

Mis à jour le 16 mars 2019
RICHARD LABBÉ LA PRESSE

La dernière fois, ce fut jeudi soir à Long Island, et le Canadien a échappé au moins un point dans la plus grande des confusions, quand Brett Kulak et Max Domi ont eu un léger problème de communication, qui a mené au but de la victoire pour les Islanders de New York.

Après la rencontre, Andrew Shaw a fait savoir, en substance, qu'il était temps pour lui et ses coéquipiers de se réveiller.

« Andrew connaît le tabac, alors quand il parle, on va l'écouter, a fait savoir le défenseur Jordie Benn au terme d'un entraînement facultatif, ce matin à Brossard. Ce qu'il a dit, c'était honnête et la vérité. Nous sommes impliqués dans une lutte à finir. Les séries, pour nous, c'est déjà commencé. »

Le problème pour Benn et ses coéquipiers, c'est que le temps commence à presser.

Avec encore 11 matchs à l'horaire, incluant celui de ce soir au Centre Bell contre les Blackhawks de Chicago, le Canadien ne peut plus se permettre de trébucher, accusant un retard de deux points sur les Blue Jackets de Columbus, détenteurs du dernier rang au classement des séries dans l'Association de l'Est.

Benn a admis qu'il s'est mis à faire des calculs au cours des derniers jours.

« J'ai regardé un peu le classement pour voir ce que ça va nous prendre... mais on a besoin de gagner, c'est aussi simple que ça. Si on ne comprend pas ça, on n'est pas dans le bon sport. »

Le Canadien va accueillir ce soir un club en feu, qui arrive sur une série de quatre victoires. C'est un peu le contraire de la formation montréalaise, qui n'a que quatre victoires à ses 10 derniers matchs.

C'est évidemment Carey Price qui sera devant le filet. Il fera face à Corey Crawford.