Filip Zadina aura de nouveau l'occasion de faire payer le Canadien, ce soir au Centre Bell.

Mis à jour le 12 mars 2019
Richard Labbé LA PRESSE

Petit rappel d'importance, pour ceux qui l'auraient oublié: Zadina est ce joueur de 19 ans qui avait promis de «remplir leurs filets avec des rondelles» suite au dernier repêchage, en parlant du Canadien et des Sénateurs, deux clubs qui avaient un oeil sur lui.

Mais le Canadien a plutôt opté pour Jesperi Kotkaniemi, les Sénateurs pour Brady Tkachuk, et Zadina a dû patienter au sixième rang avant d'entendre son nom, finalement prononcé par la direction des Red Wings de Detroit.

«Je ne sais pas comment les gens vont réagir ce soir, a-t-il expliqué ce matin au Centre Bell. Peu importe, ce n'est pas quelque chose qui va me déranger. J'ai dit ce que j'ai dit au repêchage, je me concentre sur le match et sur la victoire.»

Pendant que Kotkaniemi et Tkachuk ont rapidement prouvé qu'ils avaient une place cette saison dans la Ligue nationale, ce fut un peu plus long pour Zadina, qui a dû patienter à la fin février avant de recevoir un appel de la part des patrons à Detroit. Le match de ce soir sera son huitième avec les Red Wings, qui vont fort probablement le retourner avec le club de Grand Rapids, dans la Ligue américaine, suite à la période d'essai de neuf rencontres.

Le joueur tchèque a obtenu un but et une aide jusqu'ici. Il avait été blanchi à son premier match contre le Canadien, le 26 février à Detroit.

«Je me sens bien, je me sens de plus en plus confortable dans cette ligue, a-t-il ajouté. Je suis un joueur recrue et les vétérans de cette équipe m'aident beaucoup.»

Zadina est l'un des seuls pôles d'intérêt chez les Wings en cette fin de saison qui n'en finit plus pour eux. L'équipe est depuis longtemps écartée du tableau des séries, et les joueurs tentent de garder le moral même si ce n'est pas si facile.

Il faut d'ailleurs rappeler que la dernière confrontation entre le Canadien et les Wings s'était conclue par une victoire de 8-1 du club montréalais.

«On s'est fait botter le cul la dernière fois, et ça devrait nous servir de motivation», a expliqué l'entraîneur Jeff Blashill.

Jonathan Bernier sera devant le filet des visiteurs.