Il n'a peut-être pas encore marqué, mais Victor Mete pouvait difficilement demander mieux pour son 100e match dans la LNH, qu'il disputera ce soir.

GUILLAUME LEFRANÇOIS LA PRESSE

Il jouera ce match symbolique un samedi, chez lui dans la Ville Reine, dans le cadre de la rivalité Leafs-Canadien, dans un match crucial pour le classement de la Division atlantique. Et il ne sera pas un simple acteur de soutien : comme il le fait depuis le 22 décembre, il évoluera au sein du premier duo de défenseurs, à la gauche de Shea Weber.

Pas mal pour un jeune homme de 20 ans !

« Jouer 100 matchs, c'est un exploit. Je suis fier d'y être parvenu. De jouer le 100e match à Toronto, c'est un peu plus spécial. Je suis vraiment enthousiaste », a expliqué Mete, après l'entraînement matinal du Tricolore.

Mete aura une tâche colossale samedi soir : surveiller l'un ou l'autre des deux terrifiants centres des Leafs que sont John Tavares et Auston Matthews. Il y a deux semaines, lors du dernier duel entre les deux équipes, il avait hérité de Matthews, et le Canadien avait eu l'avantage 1-0 aux buts quand les deux étaient sur la patinoire en même temps.

« Il gère bien ces situations-là. Il n'a pas l'air trop nerveux. Il est concentré sur son travail, a rappelé Claude Julien. C'est un bon atout à avoir, surtout qu'on lui en demande beaucoup. Il a peu d'expérience dans la LNH, mais il se débrouille très bien. Je suis sûr qu'il sera à son mieux ce soir. »

Mete s'acquitte plutôt bien de ses tâches jusqu'ici, au point où il mène le CH pour le différentiel (+16, à égalité avec Phillip Danault).

En fait, tout ce qu'il lui manque, c'est ce satané premier but dans la LNH !

« Ça serait très cool [de marquer à mon 100e match]. Peut-être. On verra. L'objectif du jeu, c'est de marquer un but !

« Personne ne me taquine, mais les gars ont probablement pris des paris là-dessus ! Ils me disent de continuer, de patiner. »

Un nouveau quatrième trio

Julien n'apportera aucun changement à sa formation. C'est donc dire que Charles Hudon, Nicolas Deslauriers et Christian Folin seront laissés de côté.

C'est toutefois un quatrième trio complètement nouveau que les Leafs verront devant eux. Lors du dernier duel, Matthew Peca jouait avec Deslauriers et Michael Chaput, qui est maintenant dans la Ligue américaine. La quatrième unité des Leafs, pilotée par le Québécois Frédérik Gauthier, avait dominé la confrontation.

« On est arrivés, on a travaillé fort. La première présence a bien été, la deuxième aussi, donc ça a donné un petit avantage pour le reste du match, s'est souvenu Gauthier, rencontré après l'entraînement optionnel des Torontois. On va essayer de reproduire ça ce soir. »

Cette fois, les partenaires de trio de Peca seront Nate Thompson et Artturi Lehkonen, ce qui devrait aider l'unité dans sa confrontation.

Les duels Canadien-Leafs cette saison ont été enlevants, les deux se concluant en prolongation, chaque fois à la faveur des Leafs. Avec les Torontois qui ont une maigre avance de trois points sur le Canadien, pas besoin de chercher bien loin l'enjeu de la rencontre.

« Un samedi soir, Canadien contre Maple Leafs à Toronto, rien ne bat ça », a rappelé Kasperi Kapanen.

Notons que la présence de Jake Gardiner demeure à confirmer. Le défenseur prendra part à l'échauffement et une décision sera ensuite prise, a expliqué Mike Babcock.

Formations probables ce soir

Canadien

Drouin-Danault-Gallagher

Tatar-Domi-Shaw

Byron-Kotkaniemi-Armia

Peca-Thompson-Lehkonen

Mete-Weber

Reilly-Petry

Kulak-Benn

Price

Maple Leafs

Hyman-Tavares-Marner

Johnsson-Matthews-Kapanen

Marleau-Nylander-Brown

Lindholm-Gauthier-Ennis

Rielly-Hainsey

Muzzin-Zatisev

Dermott-Ozhiganov

Andersen