Claude Julien devra se passer d'un joueur qui lui rend de précieux services en Paul Byron, suspendu hier pour trois matchs pour un assaut contre MacKenzie Weegar.

Mis à jour le 17 janv. 2019
GUILLAUME LEFRANÇOIS LA PRESSE

Cela dit, l'entraîneur-chef du Canadien a dit comprendre la situation.

«C'est difficile de critiquer les décisions quand c'est la sécurité des joueurs, a rappelé Julien, à la sortie de l'entraînement de ce matin à Brossard. Paul le regrette, il ne l'a certainement pas fait par exprès. Il n'a pas un historique de ça. Est-ce que j'aurais aimé que ce soit un peu plus court ? C'est sûr. Mais il faut aller de l'avant. T'espères seulement que les mêmes décisions seront prises quand ça va arriver à un de nos joueurs.»

Byron a également rencontré les médias après la séance, et a essentiellement réitéré ce qu'il avait écrit hier sur son compte Instagram, disant qu'il n'avait pas l'intention de blesser son adversaire.

Le rapide patineur jugeait lui aussi sa suspension longue, mais a rappelé que le fait que Weegar ait subi une blessure a aggravé son cas. Un autre fait qui a joué en sa défaveur: Byron n'a reçu qu'une pénalité mineure pour son geste. S'il avait été expulsé, la ligue aurait pu soustraire un match à la sanction.

Byron ratera donc les trois matchs du CH avant la pause du match des Étoiles et la semaine de relâche qui suivra, et pourra revenir au jeu le 2 février.

Le numéro 41 avait quelque peu ralenti ces dernières semaines, mais a inscrit un but et deux passes à ses deux derniers matchs. En 34 rencontres cette saison, il totalise 10 buts et huit passes.

Reste à voir qui de Charles Hudon ou Matthew Peca le remplacera. Dans les premiers exercices ce matin, Hudon prenait sa place au sein du troisième trio. Julien n'a toutefois rien voulu confirmer en vue du match de demain à Columbus.

À la fin du point de presse, on a demandé à Julien qui serait son gardien demain. Après une longue hésitation, l'entraîneur-chef a répondu que «ce n'est pas Niemi». On poursuit l'enquête.

- - -

Les trios ce matin

Drouin-Danault-Gallagher

Tatar-Domi-Lehkonen

Hudon/Peca-Kotkaniemi-Armia

Agostino-Chaput-Deslauriers

En défense

Mete-Weber

Reilly-Petry

Kulak-Benn