Sans surprise, Carey Price et Joel Armia seront de retour ce soir pour le Canadien contre les Canucks de Vancouver. Mais les nouvelles étaient moins bonnes pour un autre membre de l'équipe.

Mis à jour le 3 janv. 2019
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

L'équipe a placé le nom d'Andrew Shaw sur la liste des blessés. Le fougueux attaquant s'est blessé lundi à Dallas, et ne s'est pas entraîné hier ni ce matin.

«Il s'est blessé au cou pendant le match et ça a commencé à lui donner des maux de tête, a expliqué Claude Julien ce matin. En raison de ses antécédents de commotions, nos soigneurs ont voulu être prudents. Personne n'a diagnostiqué de commotion. Ce sont plutôt des maux de cou. On va continuer à prendre des précautions comme si c'était une commotion, mais la commotion n'est pas nécessairement confirmée.»

Shaw se retrouve sur la liste des blessés pour une quatrième fois depuis son arrivée avec le Canadien, en 2016. Il ratera ce soir un 48e match sur blessure, sur les 205 que le CH a disputés depuis ce temps. Ce sont donc 23% des matchs de l'équipe qu'il a ratés.

Seulement chez le Canadien, Shaw a en outre subi trois commotions cérébrales diagnostiquées. Le numéro 65 a souvent mentionné avoir énormément souffert des symptômes qui y étaient liés.

Shaw était en voie de dynamiter ses sommets personnels dans la LNH. Il totalise 11 buts et 13 passes pour 24 points en 36 matchs. S'il maintient ce rythme (et qu'il ne s'absente pas trop longtemps), il pourrait éclipser la marque des 20 buts et des 50 points.

Armia de retour

En plaçant Shaw sur la liste des blessés, le Tricolore libère ainsi une place dans la formation pour Armia, qui reviendra au jeu ce soir. Sans la blessure à Shaw, l'équipe aurait dû céder un joueur à Laval pour respecter le maximum de 23 joueurs. Cela dit, une rétrogradation semble imminente, puisque David Schlemko (haut du corps) s'est exercé avec ses coéquipiers pour une deuxième journée de suite.

Armia amorcera la rencontre à la droite de ses compatriotes finlandais Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen.

«Ça fait quand même deux mois qu'il n'a pas joué. J'aime donner aux joueurs le temps de retrouver leur synchronisme, leur rythme. En jouant au sein du troisième trio, ça va lui donner un peu plus de temps et moins de pression. Si ça va bien, on continue. Sinon, on peut le bouger assez facilement dans la formation», a estimé Julien.

De bons mots pour Petry

La LNH annonçait hier l'identité des joueurs sélectionnés pour le match des étoiles. Jeff Petry, qui se dirige vers une saison de 60 points, a été ignoré deux fois plutôt qu'une. D'abord, parce que c'est Price qui a été sélectionné pour le CH. Ensuite, parce qu'on a choisi Shea Weber comme représentant de l'équipe pour la catégorie «Dernier choisi», un scrutin qui opposera un joueur par équipe d'ici à la rencontre.

Petry totalise 29 points en 40 matchs, tout en jouant près de 24 minutes par match. Sa fiche de -8 est la tache à son dossier, mais elle témoigne aussi de la lourdeur des tâches qui lui ont été assignées en l'absence de Weber.

Julien aurait-il aimé que Petry reçoive un peu de reconnaissance ?

«Je suis certain qu'il a eu de la considération avec la saison qu'il connaît, a estimé l'entraîneur-chef. Mais il sait qu'on l'apprécie beaucoup dans notre vestiaire et c'est ce qui est le plus important. Je sais aussi qu'autour de la ligue, il gagne beaucoup de respect. Ce n'est pas un match des étoiles qui va changer ça. En même temps, certains joueurs aiment prendre le repos, et il a joué beaucoup, beaucoup de minutes depuis plus d'un an.»

Quant à Price, il sera intéressant de voir s'il acceptera l'invitation de la LNH, ou s'il prendra plutôt la suspension d'un match et en profitera pour ménager son corps.

«Les entraîneurs, l'organisation, les partisans, on se demande tous s'il aura son repos. C'est un honneur et la décision revient toujours aux joueurs, a rappelé Julien. On parle de trois jours. On a un congé qui s'attache à ça. S'il est en santé et qu'il veut y aller, je n'ai aucun problème avec ça.»

- - -

La formation à l'entraînement ce matin

• Tatar-Danault-Gallagher

• Byron-Domi-Drouin

• Lehkonen-Kotkaniemi-Armia

• Agostino-Chaput-Deslauriers

• Mete-Weber

• Reilly-Petry

• Kulak-Benn

• Price