Source ID:; App Source:

Penguins-Canadien: réserviste contre réserviste

Casey DeSmith a été étincelant jeudi, contre les... (Photo Tom Szczerbowski, USA TODAY Sports)

Agrandir

Casey DeSmith a été étincelant jeudi, contre les Golden Knights, bloquant 35 des 37 tirs de Vegas, si bien que l'entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan, l'avait qualifié de « meilleur joueur » de son équipe pour ce match.

Photo Tom Szczerbowski, USA TODAY Sports

Le Canadien ne sera pas seul à envoyer un gardien auxiliaire dans la mêlée ce soir au Centre Bell. Les Penguins feront eux aussi appel à leur auxiliaire, Casey DeSmith.

La décision est surprenante, puisque Matt Murray est bel et bien rétabli de sa commotion cérébrale, dévoilée lundi. Il en est remis au point où il agira lui-même comme auxiliaire ce soir, tandis que Tristan Jarry ira dans les gradins.

DeSmith a été étincelant jeudi, contre les Golden Knights, bloquant 35 des 37 tirs de Vegas, si bien que l'entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan, l'avait qualifié de « meilleur joueur » de son équipe pour ce match.

« Ça a du sens pour plusieurs raisons, a ajouté Sullivan, au sujet de son choix de gardien. La première, c'est qu'il a été très bon et qu'il mérite ce départ. Mais notre personnel croit que c'est la bonne décision pour plusieurs raisons. »

DeSmith n'a jamais été repêché. L'athlète de 27 ans a joué trois saisons à l'Université du New Hampshire, et a gravi les échelons depuis, de l'ECHL à la Ligue américaine à la LNH. La saison dernière, il a eu droit à 14 matchs dans le circuit Bettman.

Sullivan souhaitera maintenant que ses hommes resserrent leur jeu défensif devant DeSmith. Les Penguins ont amorcé leur saison avec une victoire de 7-6, avant de s'incliner 5-1 devant le Canadien. L'équipe a ensuite eu droit à quatre jours de congé avant de l'emporter 4-2 sur Vegas, malgré une domination de 37-22 des Golden Knights.

Pour Derick Brassard, l'horaire allégé des Penguins depuis la défaite contre le CH devrait aider.

« Des fois, t'as besoin d'entraînements pour travailler sur certaines choses, sur les détails qui font la différence. On a été chanceux d'avoir ces entraînements-là après une contre-performance », a estimé le Québécois.

Une première pour Sprong

Le Montréalais d'adoption Daniel Sprong disputera un tout premier match au Centre Bell. Le Néerlandais d'origine affichait un grand sourire quand il s'adressait aux médias ce matin.

« Quand j'étais petit, je rêvais de jouer un match au Centre Bell. J'aurai cette chance ce soir », a rappelé l'ailier de 21 ans.

L'entraînement de ce matin était optionnel, donc il a été impossible d'observer des trios. Mais lors de la séance d'hier, Sprong patinait au sein du quatrième trio avec Matt Cullen et Riley Sheahan. C'est là un certain recul par rapport à ce qui était attendu de lui au camp, quand il a été employé avec Sidney Crosby. Sprong revenait alors d'une saison de 65 points en 65 matchs à Wilkes-Barre, dans la Ligue américaine.

Mais l'expérience avec Crosby n'a pas été concluante au goût de l'entraîneur.

« Ce n'est pas qu'il n'a pas eu sa chance, il l'a eue. Mais on essaie de former les combinaisons qui nous donneront les meilleures chances de gagner. On pense encore que c'est un très bon joueur. C'est le processus pour bien des jeunes et Daniel n'y échappe pas.

« Il est très talentueux, il a un très bon tir. Ses forces sont assez évidentes pour ceux qui l'ont vu jouer depuis longtemps. Mais on essaie d'amener Daniel à améliorer son jeu d'ensemble, et ce n'est pas seulement défensivement, comme les gens le pensent parfois. C'est aussi dans le soutien au porteur de la rondelle en zone offensive, l'échec-avant, apprendre le passe-et-va en fond de territoire, qui devient important dans le hockey d'aujourd'hui. Mais on a de grandes attentes pour lui. »

Les Penguins ont repêché Sprong au 2e tour (46e au total) en 2015.

Fête finlandaise !

Ça parlera beaucoup finnois dans les corridors du Centre Bell ce soir !

D'un côté, le CH emploiera le gardien Antti Niemi, en plus des attaquants Jesperi Kotkaniemi, Artturi Lehkonen et Joel Armia. Les Penguins, eux, déploieront un duo 100 % finlandais à la ligne bleue avec Olli Maatta et la recrue Juuso Riikola.

Lehkonen, Armia, Maatta et Riikola ont d'ailleurs été coéquipiers au sein de l'équipe finlandaise au Championnat du monde des moins de 20 ans de 2013. C'est à ce tournoi qu'Armia avait brillé, amassant 12 points en six matchs. La Finlande avait toutefois terminé au 7e rang.

Formation probable des Penguins ce soir

Guentzel-Crosby-Rust

Hagelin-Malkin-Kessel

Simon-Brassard-Hornqvist

Cullen-Sheahan-Sprong

Dumoulin-Letang

Johnson-Schultz 

Maatta-Riikola

DeSmith

Murray




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Penguins 3 - Canadien 4 (Marque finale)

    Hockey

    Penguins 3 - Canadien 4 (Marque finale)

    Relisez notre couverture en direct l'affrontement entre le Canadien et les Penguins de Pittsburgh avec nos journalistes Richard Labbé et Guillaume... »

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer