Le mot «attitude» avait fait grand bruit lors du dernier bilan de saison du Canadien. Il faudra s'y habituer!

Publié le 28 juin 2018
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

Le camp de développement du Tricolore se mettait en branle ce matin à Brossard. Les joueurs étaient conviés à des examens médicaux et autres tests physiques. Et ils étaient tous vêtus d'un chandail sur lequel on pouvait lire «Attitude is everything».

«Kirk Muller s'est adressé aux joueurs hier, il leur a livré tout un discours, a parlé de la Coupe Stanley de 1993, de l'histoire de l'équipe et de la culture que l'on veut instaurer, pour qu'ils soient prêts quand ils arriveront ici, a expliqué Rob Ramage, le directeur du développement des joueurs du Tricolore. Le processus pour devenir un Canadien de Montréal commence maintenant.»

Quarante joueurs ont été invités. Du lot, six ne devraient toutefois pas participer aux activités en raison de blessures. Il s'agit de Jake Evans (hernie), Alexandre Alain (épaule), Joni Ikonen (genou), Hayden Verbeek (main), Scott Walford (épaule) et Antoine Waked (appendicite).

Le Russe Alexander Romanov, repêché à la surprise générale au 38e rang la semaine dernière, ne participe pas à ce camp parce qu'il avait une obligation avec le CSKA Moscou, son club actuel, selon Rob Ramage.

Romanov et Brett Stapley (190e) sont les deux seuls absents parmi les 11 joueurs repêchés par le CH cette année. Stapley a des cours d'été à l'Université de Denver.

Le camp se conclut dimanche. Des matchs simulés auront lieu demain, samedi et dimanche.

Photo André Pichette, La Presse

Jesperi Kotkaniemi

Photo André Pichette, La Presse

Le directeur du développement des joueurs du Canadien, Rob Ramage.