Le directeur général Jason Botterill pige dans son passé victorieux à Pittsburgh pour donner un second souffle aux Sabres de Buffalo.

Mis à jour le 27 juin 2018
John Wawrow ASSOCIATED PRESS

Les Sabres ont apporté du renfort à leur top-6 à l'attaque en faisant l'acquisition de Conor Sheary, en plus du défenseur Matt Hunwick mercredi. En retour, les Penguins ont obtenu un choix conditionnel de quatrième ronde en 2019, qui pourrait devenir une sélection de troisième ronde.

Surtout, la transaction permet aux Penguins de dégager une somme de 5,5 millions de dollars vis-à-vis le plafond salarial à quatre jours de l'ouverture du marché des joueurs autonomes dans la LNH dimanche.

Pour Botterill, Sheary était la clé de cet échange.

Botterill est l'ancien adjoint au directeur général des Penguins, qui a vu Sheary, un joueur non repêché, se développer et remporter deux coupes Stanley auprès du capitaine Sidney Crosby après avoir signé un contrat à titre de joueur invité.

« Lorsque des gens disaient qu'il ne pourrait réussir, il a trouvé un moyen », a déclaré Botterill, qui a joué un rôle dans l'embauche de Sheary en 2014.

« C'est ce genre de détermination, de compétitivité et d'éthique de travail que nous voulons amener au sein de notre groupe.» 

Sheary, un attaquant capable de se débrouiller dans les deux sens de la patinoire, aura l'opportunité de jouer sur l'un des deux premiers trios offensifs, auprès des centres Jack Eichel ou Ryan O'Reilly.

Botterill a tenu compte de l'expérience de Sheary en matchs éliminatoires et de sa capacité à produire contre les meilleurs défenseurs adverses.

Après avoir amassé 23 buts et 53 points en 61 matchs de saison régulière en 2016-17, Sheary a vu sa production diminuer l'an dernier alors qu'il a été limité à 18 buts et 30 points en 79 rencontres.

Il reste encore une année au contrat de Sheary avant qu'il ne devienne un joueur autonome sans compensation.

Hunwick est un vétéran de 11 saisons qui, l'été dernier, avait paraphé une entente de deux saisons avec les Penguins à titre de joueur autonome l'été dernier. Il a complété la saison avec quatre buts et dix points en 42 parties la saison dernière.

Les Sabres seront sa cinquième équipe en six ans.

Choix de septième ronde des Bruins de Boston en 2004, Hunwick a passé un peu plus de trois saisons avec les Bruins. Il a aussi joué avec l'Avalanche du Colorado, les Maple Leafs de Toronto et les Rangers de New York.

En 521 matchs en carrière, il totalise 25 buts et 117 points.

Hunwick se joint à un corps défensif déjà bien rempli et auquel devrait s'ajouter le Suédois Rasmus Dahlin, premier joueur choisi lors de la séance de sélection de la LNH vendredi à Dallas.

Près de 1800 spectateurs ont tenu à voir Dahlin une première fois lors de l'ouverture du camp de perfectionnement des Sabres mercredi.

Le groupe de défenseurs des Sabres inclut Rasmus Ristolainen, Zach Bogosian, Marco Scandella et Jake McCabe.

Les Sabres viennent de connaître une saison décevante à l'issue de laquelle ils ont terminé au dernier rang pour la troisième fois en cinq ans.

Botterill n'a pas voulu dire s'il comptait effectuer d'autres échanges pour améliorer son équipe. Des rumeurs continuent de circuler au sujet d'O'Reilly.

Botterill a admis qu'il y a eu de l'intérêt pour O'Reilly, mais il a rejeté une rumeur selon laquelle un échange avait été conclu pour envoyer O'Reilly au Canadien pendant le repêchage.

« Je comprends pourquoi les équipes appellent à son sujet, mais plusieurs de ces rumeurs sont tout simplement fausses », a affirmé Botterill.

« Je dirais que depuis le Jour 1, nous sommes très heureux de compter Ryan parmi notre groupe. »