Les anciens joueurs Daniel Carcillo et Nick Boynton ont intenté une poursuite contre la LNH, soutenant qu'elle n'a pas fait le nécessaire pour prévenir les joueurs au sujet des risques à long terme des blessures au cerveau causées lors de combats.

Publié le 22 juin 2018
ASSOCIATED PRESS

Dans les documents soumis dans une cour de district du Minnesota, Boynton et Carcillo affirment qu'ils ont continué à jouer au hockey malgré des blessures à la tête. Ils souffrent maintenant de problèmes dégénératifs au cerveau.

Carcillo a disputé neuf saisons dans la LNH avec cinq formations différentes. Il a remporté la coupe Stanley en 2013 avec les Blackhawks de Chicago.

Pour sa part, Boynton a disputé 12 saisons avec six équipes différentes.

Des dizaines d'anciens joueurs ont aussi déjà intenté des poursuites semblables dans une cour fédérale du Minnesota.