Source ID:; App Source:

Barry Trotz quitte les Capitals

Barry Trotz et les Capitals de Washington n'ont... (Photo Gary A. Vasquez, USA Today Sports)

Agrandir

Barry Trotz et les Capitals de Washington n'ont pas réussi à s'entendre sur un salaire annuel comparable à celui d'autres entraîneurs ayant remporté la Coupe Stanley.

Photo Gary A. Vasquez, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
Associated Press
Washington

Barry Trotz a démissionné de son poste d'entraîneur-chef des Capitals de Washington, lundi, 11 jours après que le club ait soulevé la Coupe Stanley.

L'homme de 55 ans a amorcé la dernière campagne sans savoir ce que l'avenir lui réservait, le directeur général, Brian MacLellan, ayant décidé l'été dernier de ne pas lui offrir une prolongation de contrat.

Par communiqué, les Capitals ont remercié Trotz pour ses efforts au cours des quatre dernières années, son leadership, et tout ce qu'il a fait pour l'organisation.

Les Capitals ont accédé aux séries à chaque année sous la gouverne de Trotz, qui était en poste depuis mai 2014. Le club a aussi remporté deux trophées des Présidents consécutifs, en 2015-16 et 2016-17.

Avec 105 points cette saison, les Caps ont terminé premiers dans la section Métropolitaine. Après avoir perdu leurs deux premiers matchs des séries face aux Blue Jackets de Columbus, ils ont gagné les quatre suivants. Ils ont ensuite écarté les Penguins de Pittsburgh et le Lightning de Tampa Bay, avant de remporter la finale aux dépens des Golden Knights de Vegas, en cinq rencontres.

Avant de diriger les Capitals, Trotz a passé 15 campagnes à la barre des Predators de Nashville.

La démission survient à un moment particulier, à quelques jours du repêchage, et à l'approche de la période où les joueurs peuvent devenir autonomes.

La conquête de la coupe a enclenché une prolongation de deux ans du contrat de Trotz, qui aurait vu son salaire légèrement augmenté, à un peu plus de deux millions. Cela vient d'une source bien au courant du dossier. La personne s'est confiée dans l'anonymat, parce que l'équipe n'a rien annoncé de tel.

Trotz et les Capitals n'ont pas réussi à s'entendre sur un salaire annuel comparable à celui d'autres entraîneurs ayant remporté la Coupe Stanley. Mike Babcock empoche 6,25 millions, Joel Quenneville six millions et Claude Julien cinq millions.

«Après une bonne réflexion, et après avoir consulté ma famille, j'annonce ma démission, a déclaré Trotz. À mon arrivée à Washington il y a quatre ans, nous avions un seul but et c'était de procurer un championnat à la capitale (américaine). Nous avons vécu une aventure incroyable et nos partisans ont pu partager notre excitation.»

Todd Reirden, un adjoint avec les Capitals, pourrait être un candidat pour remplacer Trotz.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer