Il n'y a pas qu'à Montréal où la saison difficile de Carey Price est sujet de discussions. À Pittsburgh aussi.

RICHARD LABBÉ LA PRESSE

Non, ce n'est pas Price qui va affronter les Penguins ici ce soir - ce défi de taille va revenir à Antti Niemi - mais dans le vestiaire des champions de la Coupe Stanley ce matin, il a tout de même été question du gardien vedette du Canadien. 

Et Sidney Crosby a tenu à dire qu'il ne s'inquiète pas pour Carey Price, qui est en voie de connaître la pire saison de sa carrière. 

« Je suis sûr qu'il va rebondir, a expliqué le capitaine des Penguins. Il a été excellent toute sa carrière, et avec les blessures cette saison, c'est difficile pour lui. Il y a de la pression tout le temps sur le gardien, surtout à Montréal. Ce n'est jamais un travail facile pour personne. Mais il est l'un des meilleurs et je n'ai aucune inquiétude par rapport à lui. » 

Crosby admet que la pression peut parfois miner un peu le moral d'un joueur, avoir des répercussions sur ses performances.

« C'est difficile de rester au sommet année après année... Les attentes sont élevées, et les choses ne vont pas toujours bien aller pour toi. On s'attend à ce que tu sois bon chaque année. Tu peux travailler aussi fort, tu peux te préparer comme d'habitude, mais des fois, les choses ne vont pas comme tu l'espérais. Quand c'est un gardien, c'est encore pire. Carey a eu à affronter beaucoup d'obstacles et il a eu des hauts et des bas. Mais il a connu des saisons incroyables et il est un gardien incroyable, je crois qu'il va s'en remettre. »

Pendant que le Canadien cherche à conclure cette saison de misère au plus vite, les Penguins cherchent à obtenir un troisième championnat de suite, ce que personne n'a fait sur la planète LNH depuis les Islanders de New York, au début des années 80. 

Une victoire ce soir pourrait d'ailleurs aider les Penguins à confirmer leur place en séries. 

« On sait qu'on a cette chance [de gagner trois championnats de suite], mais nous sommes encore loin de ça, a ajouté le 87 des Penguins. En sachant combien la deuxième coupe fut difficile à obtenir, ça nous rappelle qu'il ne faut rien prendre pour acquis. » 

L'attaquant Derick Brassard, blessé plus tôt cette semaine, ne sera pas en mesure de prendre part au match. 

Chez le Canadien, l'attaquant Kerby Rychel, rappelé hier de Laval, ne sera pas en uniforme ce soir, mais devrait être du match suivant, celui de demain soir au Centre Bell contre les Devils du New Jersey. Rappelons de plus que le défenseur David Schlemko sera de retour au jeu, lui qui n'a pas joué depuis le 3 mars. Tout indique que c'est Mike Reilly qui va écoper.