Michaël Bournival a été cédé aux Bulldogs de Hamilton pour fins de remise en forme. L'attaquant de 21 ans n'a pas joué depuis le 6 février en raison d'une commotion cérébrale.

Mis à jour le 18 mars 2014
Marc Antoine Godin LA PRESSE

«Je m'y attendais un peu, a-t-il dit. Ça fait un mois et demi que je n'ai pas joué et j'ai besoin de me remettre dedans. Quand je vais revenir ici, je vais être prêt à sauter sur la patinoire.»

La période de remise en forme dans la LAH se limite à trois matchs que les Bulldogs disputeront en quatre jours. Le règlement fait en sorte que Bournival devra nécessairement être rappelé par le Tricolore ensuite. Il ne pourra rester à Hamilton. Mais à savoir s'il jouera à son retour, c'est moins sûr avec l'arrivée des Thomas Vanek et Dale Weise.

«J'y suis toujours allé un jour à la fois cette année en voulant m'améliorer chaque jour et je vais à nouveau tenter de mêler les cartes.»

***

Deux remontées historiques

Carey Price faisait partie du Canadien en 2008 lorsque l'équipe a surmonté un déficit de 5-0 avant de battre les Rangers de New York en tirs de barrage. Comment la remontée de samedi dernier contre les Sénateurs d'Ottawa se compare-t-elle à ce match historique?

«Ç'avait été un match spécial même si je n'en avais joué que la première moitié, s'est souvenu Price. Mais l'accomplissement de l'autre soir était spécial également en raison du peu de temps qu'on avait à notre disposition.»

Selon l'Elias Sports Bureau, le Tricolore est devenu samedi la première équipe dans l'histoire de la LNH à gagner un match en effaçant un déficit de trois buts dans les cinq dernières minutes de la troisième période.