• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Sénateurs ne manqueront pas de confiance face au CH 

Les Sénateurs ne manqueront pas de confiance face au CH

Les Sénateurs d'Ottawa ont remporté six de leurs... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Les Sénateurs d'Ottawa ont remporté six de leurs sept derniers affrontements contre le Canadien, séries éliminatoires incluses.

Photo Bernard Brault, La Presse

(Ottawa) David Desharnais était l'un des six joueurs qui ont participé à l'entraînement facultatif du Canadien, jeudi à Kanata. Une décision sera prise à son sujet avant la rencontre face aux Sénateurs d'Ottawa, mais il y a fort à parier que le centre québécois, qui a été affaibli par un virus, sera à son poste.

À noter qu'aucun attaquant n'a été rappelé des Bulldogs de Hamilton. Si jamais Desharnais s'avère incapable de prendre part au match, Michel Therrien aura donc recours à la même formation que celle qu'il a présentée mardi soir face aux Devils du New Jersey.

Du côté des Sénateurs, l'entraîneur-chef Paul MacLean admet que le niveau de confiance de ses hommes à l'approche d'un match face au Tricolore est élevé. Les Sénateurs ont remporté six des sept derniers affrontements entre les deux formations, séries éliminatoires incluses. De plus, ils reviennent d'un séjour fructueux à l'étranger.

MacLean dit se méfier d'un relâchement en raison du retour à la maison, mais la présence du CH à Ottawa aidera à motiver son équipe.

«Les matchs contre les équipes de notre division ont le don d'élever notre niveau de compétition. Pour une raison ou une autre, les résultats contre Montréal ont été favorables mais ils ne l'ont pas été contre Boston. Pourtant on a joué d'aussi bons matchs face aux Bruins...»

Les Sénateurs pourront compter sur le retour au jeu de Chris Neil, qui a raté les cinq derniers matchs de son équipe en raison d'une blessure au bas du corps.

C'est donc dire que George Parros aura un client potentiel pour en découdre en dépit du fait que le colosse Matt Kassian sera laissé de côté.

MacLean a eu des choix plus difficiles à faire en défense compte tenu de la quantité d'arrières en santé qu'il a à sa disposition. En fin de compte, c'est Patrick Wiercioch et Joe Corvo qui regarderont le match des tribunes.

La recrue Cody Ceci brouille les cartes en ce moment car sa progression a pris un peu tout le monde par surprise. À commencer par son entraîneur-chef.

«L'an dernier, quand j'allais voir des matchs des 67's d'Ottawa dans le junior, je quittais après deux périodes tellement je n'aimais pas sa façon de jouer, a raconté MacLean. Mais depuis qu'il a passé du temps avec les Senators de Binghamton et qu'il s'est joint à notre organisation, il a travaillé d'arrache-pied pour s'améliorer.

«Il est maintenant l'un de nos quatre meilleurs défenseurs soir après soir. Nous avons Eric Gryba, Wiercioch et Corvo qui luttent aussi pour un poste au sein de notre troisième duo. Mais la courbe de progression de Gryba et Wiercioch est plus lente que celle de Ceci.»

Les Sénateurs ont beaucoup amélioré leur jeu à la ligne bleue depuis le début de la saison. Mais graduellement, ils ont diminué le nombre de revirements qu'ils accordaient et le temps qu'ils passaient en zone défensive.

Le vétéran gardien Craig Anderson sera le vis-à-vis de Carey Price.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer