Andrei Markov doit rentrer à Montréal demain, mais le vétéran défenseur n'est pas encore près d'un retour au jeu.

Richard Labbé LA PRESSE

Après avoir passé les trois dernières semaines en Floride, afin d'y être examiné par son médecin et d'y poursuivre son programme de réhabilitation, Markov doit maintenant retrouver la forme sur patins. Ce qui pourrait prendre un peu de temps, selon Jacques Martin.

«Il ne va pas s'entraîner avec le club tout de suite, ça fait trois semaines qu'il n'a pas patiné, a expliqué l'entraîneur du Canadien. Il va commencer par patiner en solitaire pour voir où il en est. Je suis sûr que ça va prendre une à deux semaines avant qu'il ne soit capable de s'entraîner avec l'équipe.»

L'attaquant Scott Gomez, lui a patiné en solo, ce matin au centre d'entraînement de l'équipe à Brossard. Il n'a pas encore obtenu le feu vert pour se joindre aux entraînements d'équipe.

Tout en précisant qu'il n'aime pas évoquer les blessures pour excuser les mauvaises performances, Jacques Martin a reconnu l'impact des blessés sur sa formation en ce début de saison.

«Par exemple, le retour de Jaroslav Spacek a été un gros plus pour nous... Ce n'est pas un gars qui fait souvent parler de lui, mais il nous a beaucoup aidés depuis son retour au jeu. C'est un joueur qui apporte de l'expérience, et ça, c'est très précieux pour nous.»

Le Canadien, qui ne s'est pas entraîné aujourd'hui, doit maintenant se préparer à accueillir les Bruins de Boston au Centre Bell samedi soir. Après un départ lamentable, le Tricolore vient de remporter deux matchs de suite.

«C'est les petits détails qui font la différence et donnent des résultats... j'ai remarqué qu'on fonce plus souvent au filet», a expliqué Jacques Martin.