Matt Read n'a requis qu'une seule période contre les Sénateurs d'Ottawa pour gonfler les statistiques de sa jeune carrière professionnelle.

LA PRESSE CANADIENNE

Read a marqué un but et récolté deux aides au cours du premier vingt tandis que les Flyers de Philadelphie se bâtissaient une avance de 4-0, mardi, et les Sénateurs se sont finalement inclinés 7-2 à la Place Banque Scotia.

Read a ensuite ajouté une troisième passe - et un quatrième point - durant la troisième période.

La poussée de quatre buts a été suffisante pour que l'entraîneur-chef des Sénateurs Paul MacLean décide de remplacer son gardien Alex Auld par le substitut Craig Anderson en début de deuxième engagement. L'ex-portier du Canadien avait alloué quatre buts sur seulement 10 tirs des Flyers en première période. Ça ne s'est guère arrangé pour Anderson, qui a cédé trois filets en fin de troisième tiers.

Wayne Simmonds, Claude Giroux et Max Talbot ont aussi trouvé le fond du filet pour les Flyers (4-0-1) au premier vingt.

James van Riemsdyk, Sean Couturier et Harrison Zolnierczyk ont touché la cible durant les cinq dernières minutes du match. Il s'agissait des premiers buts en carrière dans la LNH pour Couturier et Zolnierczyk.

Sergei Bobrovsky a réalisé 21 arrêts à son premier départ de la saison.

Jason Spezza et Erik Karlsson ont riposté pour les Sénateurs (1-5-0). Ces derniers ont obtenu leurs opportunités en attaque, mais ont été blanchis en cinq avantages numériques - dont certains à quatre-contre-trois, et d'autres à cinq-contre-trois.

Les Flyers ont marqué dans trois de leurs six supériorités numériques. Il s'agissait de la première victoire des Flyers à Ottawa depuis le 24 novembre 2007. Ils avaient perdu sept matchs consécutifs dans la capitale fédérale depuis une victoire de 4-3.