Le Canadien tentera de faire oublier son affreux match d'ouverture - défaite de 4-1 aux mains des Flames de Calgary - alors qu'il reçoit l'Avalanche du Colorado ce soir au Centre Bell.

François Gagnon LA PRESSE

La bonne nouvelle pour le Tricolore, l'Avalanche compte sur l'un des clubs les plus jeunes de la LNH. La mauvaise: cette jeune équipe qui a terminé au 29e rang du classement général l'an dernier vient de remporter trois matchs de suite : des gains de 1-0 à Boston, de 3-2 à Columbus et de 7-1 à Ottawa jeudi.

Gravitant autour des Gabriel Landeskog 18 ans -premier choix, 2e sélection du dernier repêchage- qui a marqué deux buts et ajouté une passe, Matt Duchene 20 ans (un but, trois points), Ryan O'Reilly 20 ans (quatre passes), l'Avalanche occupe le premier rang de la division Nord-Ouest et le 2e de sa conférence.

«Je suis heureux de revenir au Centre Bell où j'ai été repêché. J'ai toujours été un fan du Canadien. Je porte d'ailleurs le numéro 9 en l'honneur de Maurice Richard. Je disputerai mon deuxième match en carrière à Montréal et j'espère qu'il sera meilleur que lors de ma première visite», a indiqué Duchene, troisième sélection du repêchage de 2009, après John Tavares (Islanders de New York) et Victor Hedman (Lightning de Tampa Bay).

Fort d'une production de 52 buts et 125 points en carrière, Duchene partage le premier rang de la cuvée 2009 avec l'attaquant des Islanders qui revendique lui aussi 125 points.

Ces trois jeunes talentueux ne débarquent pas seuls au Centre Bell. Ils sont entourés des Paul Stastny, Milan Hejduk sans oublier du défenseur Erik Johnson -toute première sélection au repêchage de 2006 par les Blues de St. Louis. Acquis par l'Avalanche avec Jay McClement et un premier choix en 2011 en retour de Chris Stewart, Kevin Shattenkirk et un choix de 2e ronde, Johnson revendique deux passes en quatre matchs.

Le Canadien renouera aussi avec le grand défenseur Ryan O'Byrne qui est passé du Tricolore à l'Avalanche le 11 novembre dernier en retour de l'attaquant québécois Michael Bournival.

C'est Semyon Varlamov, acquis l'été dernier en retour d'un choix de première ronde (2012), qui sera devant le filet de l'Avalanche. Il présente un dossier de 2 victoires et 1 revers avec une moyenne de 1,30 but alloué par match et une efficacité de 96%.

Carey Price, une victoire, 2 revers une moyenne de 2,36 buts alloués par match et une efficacité de 90 %, défendra la cage du Canadien.

Desharnais-Pacioretty

L'entraînement matinal du Tricolore a confirmé les modifications relevées vendredi.

David Desharnais et Max Pacioretty amorceront donc la rencontre de ce soir au sein d'un même trio. Andrei Kostitsyn sera à leur droite. Il s'agira d'un premier vrai départ pour ces deux anciens compagnons de jeu l'an dernier avec les Bulldogs de Hamilton.

Travis Moen retrouvera Scott Gomez et Brian Gionta au sein d'un troisième trio alors que Lars Eller sera jumelé à Tomas Plekanec et Erik Cole au sein de la première unité.

Mathieu Darche, Andreas Engqvist et Aaron Palushaj complètent la formation offensive.

À la ligne bleue, Jacques Martin et ses adjoints ont toujours les mains liées en raison d'un manque criant d'effectifs. Croisé à sa sortie du Centre Bell, Jaroslav Spacek a confirmé se sentir mieux - il a été blessé aux côtes après une mise en échec assénée par Evander Kane à Winnipeg dimanche - mais il sera sur la touche pour encore une à deux semaines. Chris Campoli et Andrei Markov sont les autres éclopés à la ligne bleue.

En dépit de leur match affreux, jeudi, Hal Gill et P.K. Subban partageront donc le travail au sein du premier duo. Ils seront secondés par Josh Gorges et Raphael Diaz alors que Alexei Emelin et Yannick Weber complèteront la brigade inexpérimentée.

Après l'entraînement de son équipe, Jacques Martin a convenu que son club devait offrir une meilleure performance ce soir.

«Nous avons effectué des changements au sein des trios et des unités spéciales afin d'obtenir plus de production. On espère obtenir plus de production», a indiqué l'entraîneur-chef qui n'avait pas grand-chose de nouveau à offrir en fait d'information sur l'état de santé d'Andrei Markov.

«Il poursuit sa réhabilitation en Floride sous la supervision du chirurgien qui l'a opéré l'hiver dernier (James Andrews)», a ajouté Jacques Martin.

C'est la journée de la lutte contre le cancer aux quatre coins de la LNH aujourd'hui. Carey Price portera donc ses jambières et son masque roses. Les pièces d'équipement seront ensuite mises en vente afin d'amasser des fonds pour lutter contre la maladie.

Le match débute à 19h.