Le Nouveau parti démocratique (NPD) dénonce à son tour les propos du commentateur de hockey, Don Cherry.

LA PRESSE CANADIENNE

Le porte-parole du NPD en matière de sports, Pierre Nantel, estime que Don Cherry a dépassé les bornes en traitant trois anciens bagarreurs de la Ligue nationale de «vomissures» et «d'hypocrites». Selon lui, ces propos sont inappropriés et ne vont pas certes pas dans la bonne direction, alors que le débat sur la violence et les blessures graves au hockey est de plus en plus d'actualité.

M. Nantel note que plusieurs joueurs étoiles doivent mettre leur carrière en veilleuse à la suite de coups dangereux.

Le député néo-démocrate croit qu'en tant que professionnels, les joueurs ont des responsabilités, car ils sont des exemples pour tous les jeunes qui s'adonnent à ce sport.

Il rappelle que chaque semaine, Don Cherry s'adresse à des millions de téléspectateurs, dont des jeunes et des parents.

Il y a deux semaines, le NPD a dévoilé sa stratégie pour réduire le nombre de blessures sportives, qui prévoit des gestes concrets pour s'attaquer au nombre grandissant de commotions cérébrales chez les jeunes sportifs et les athlètes amateurs. Le projet de loi prévoit notamment la mise sur pied d'un système de surveillance et de collecte de données par rapport aux blessures sportives à l'échelle du pays, l'établissement de directives claires à l'égard des commotions avec un mécanisme de dissuasion suffisamment efficace pour empêcher que les athlètes retournent au jeu contre avis médical, ainsi que l'instauration de normes pancanadiennes en matière de formation pour les entraîneurs.