Mike Modano, le plus prolifique marqueur américain de l'histoire de la Ligue nationale de hockey, a décidé de mettre un terme à sa carrière.

Larry Lage LA PRESSE CANADIENNE

Modano a annoncé mercredi sur Facebook qu'il prenait sa retraite, en ajoutant qu'il expliquerait davantage sa décision vendredi, lors d'un point de presse.

Le patineur de 41 ans a passé la dernière saison avec les Red Wings de Detroit après 20 ans avec les North Stars du Minnesota et les Stars de Dallas, qui l'ont choisi au tout premier rang en 1988.

En 1499 matchs en carrière dans la LNH, Modano a marqué 561 buts et récolté 1374 points.

«Le temps est venu, tout simplement, a dit Modano au téléphone à partir de Dallas, entre deux rondes de golf. Je n'ai pas eu d'appels après le 1er juillet et je me suis dit que voilà, c'est tout pour moi.»

La semaine dernière, par contre, Modano a reçu une offre de l'adjoint au d.g des Canucks, Lorne Henning, lui proposant la chance de continuer sa carrière sur la côte Ouest.

«Je lui ai dit que je devais laisser faire parce que je n'ai pas touché aux poids et haltères depuis l'élimination contre San Jose (au deuxième tour des séries, en mai), ni même défait mon sac.»

Modano a conclu sa carrière comme joueur diminué pendant sa seule saison avec les Wings, tout près de sa ville natale. Il s'est déchiré un tendon au poignet droit en se blessant avec un patin; limité à 40 matches, il n'a fourni que quatre buts et 15 points.

Dans ses meilleures années, Modano faisait partie de la crème de la crème - très habile à se déplacer, rapide et doté d'un fulgurant tir du poignet. Il a participé à trois Olympiades, aidant notamment les États-Unis à remporter l'argent en 2002.

Les North Stars ont repêché le natif de Livonia en 1988. Après le déménagement à Dallas, il a aidé les Stars à remporter la coupe Stanley en 1999.

Modano a fait vibrer l'ancien Reunion Arena de Dallas de 1998 à 2000. Le succès et la popularité des Stars à cette époque ont résulté en 238 salles combles de suite, en plus de mener à un boom dans le développement du hockey au Texas, où le football est roi et maître.