Il est souvent question, dans l'entourage du Canadien, de l'argent que Pierre Gauthier devra garder disponible en vue des prochains contrats de Carey Price et P.K. Subban.

Marc Antoine Godin LA PRESSE

Les deux jeunes vedettes du Tricolore seront joueurs autonomes avec compensation au terme de la prochaine saison et ils passeront assurément à la caisse.

En ce sens, l'annonce d'un nouveau pacte pour le défenseur Tyler Myers, des Sabres de Buffalo, donne une idée de ce qu'il en coûtera au Tricolore pour embaucher Subban à long terme.

Myers, qui entamera bientôt sa troisième campagne dans la LNH, a signé hier une prolongation de contrat de sept ans évaluée à 38,5 millions. Elle entrera en vigueur après cette saison.

Cette nouvelle entente permet aux Sabres d'acheter trois années d'autonomie à leur ancien choix de première ronde. Ayant atteint la LNH à l'âge de 18 ans, Myers aurait eu droit à l'autonomie complète après sept saisons dans la LNH, soit au terme de la saison 2015-16.

Bien sûr, l'échéance de la convention collective fait en sorte que les règles du jeu pourraient changer d'ici l'automne prochain. Mais en vertu des règles actuelles, Subban pourrait lui aussi obtenir l'autonomie complète après la saison 2015-16, car il aurait atteint l'âge de 27 ans.

Tout comme pour Myers, un contrat de sept ans lui ferait renoncer à trois années d'autonomie.

Après avoir connu un début de saison difficile, Myers s'est replacé pour terminer la saison avec 10 buts et 37 points. Ces statistiques sont inférieures à celle affichées par Subban, qui a récolté 14 buts et 38 points à sa première saison.

Si Myers a pu signer pareil contrat au terme d'une deuxième saison qui n'a pas été à la hauteur de la précédente - au cours de laquelle il a remporté le trophée Calder - on est en droit de se demander quelle sera la valeur de Subban s'il connaît, par exemple, une saison de plus de 50 points.

Repousser le problème?

Le Canadien n'est pas encore entré dans la danse des contrats à très long terme consentis aux meilleurs jeunes d'une formation.

Or, les dossiers Price et Subban l'y mèneront vraisemblablement.

Le Tricolore pourrait certes tenter de ralentir le processus en offrant à Subban un contrat à court terme, mais cela pourrait se retourner contre lui, car chaque saison qui passe augmentera la valeur du jeune défenseur.

Et c'est compter la menace d'une offre hostile venant d'une autre équipe... pour peu que cette disposition existe toujours dans la prochaine convention collective.

Dans un autre ordre d'idées, soulignons que 10 des 38,5 millions seront octroyés sous forme de prime à Tyler Myers le 1er juillet prochain. Cela donne une idée des craintes engendrées par la possibilité d'un conflit de travail la saison prochaine. Les joueurs tiennent à maximiser l'argent qui leur sera garanti avant le 12 septembre 2012, date d'échéance de l'actuelle convention collective.