Source ID:; App Source:

Stamkos trime dur à sa première saison

Steven Stamkos revendique un but et sept mentions... (Photo: Reuters)

Agrandir

Steven Stamkos revendique un but et sept mentions d'aide en 12 matchs depuis que Rick Tocchet a remplacé Barry Melrose.

Photo: Reuters

Steven Stamkos apprend à la dure à sa saison recrue. Le jeune prodige du Lightning a fait l'objet de nombreuses critiques, à commencer par celles venant de son ancien entraîneur Barry Melrose. Dans une virulente sortie, plus tôt cette semaine, Melrose a dit que Stamkos n'était pas prêt pour la LNH.

«Il a droit à son opinion, mais je dois balayer les commentaires comme ceux-là et faire ce que j'ai à faire pour aider l'équipe», a indiqué le centre de 18 ans.

Les attentes étaient-elles trop élevées à son endroit lorsqu'il s'est amené à Tampa? «Tout ce que je sais, c'est que je m'en mets beaucoup sur les épaules. Heureusement, depuis le changement d'entraîneur, je commence à mettre des points au tableau. Je joue davantage, entre autres sur l'avantage numérique.» En effet, Stamkos revendique un but et sept mentions d'aide en 12 matchs depuis que Rick Tocchet a remplacé Melrose.

Malgré la déprime qui règne chez le Lightning, le premier choix universel du dernier repêchage n'est pas déçu de rater les prochains Championnats du monde junior. «Ç'aurait été extraordinaire de jouer pour Équipe Canada, mais mon but est de m'établir dans la LNH, a dit Stamkos. Et à cet égard, il n'y a personne de mieux pour me guider et me donner des conseils que Vincent Lecavalier.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer