Jason Day s'est provisoirement emparé de la tête au Barclays après la deuxième ronde vendredi. L'Australien de 22 ans, qui a démontré son talent avec trois oiselets en fin de parcours, a complété sa journée à moins-4, 67, et détient une avance d'un coup.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Neuf joueurs ont occupé ou partagé la tête à un moment au cours de la journée, jusqu'à ce que Day se démarque en fin de ronde. Il était à moins-8, 134, un coup devant Kevin Streelman (63) et Vaughn Taylor (70) avant les rondes du week-end du premier événement des éliminatoires de la Coupe FedEx.

Tiger Woods, qui partageait la tête après une excellente première ronde, a connu une journée plus difficile. Il a raté une normale sur un coup roulé d'une vingtaine de pouces au cinquième trou et il n'a réussi aucun oiselet sur le premier neuf.

Il a remis une carte de 73, huit coups de plus que lors de sa première ronde.

La bonne nouvelle pour le numéro un mondial, c'est qu'il restera au sommet du classement de la PGA pour au moins une autre semaine, puisque son plus proche poursuivant, Phil Mickelson, a raté sa qualification. Woods est toujours dans la course, accusant quatre coups de retard sur le meneur.

Streelman a réussi six oiselets en sept trous pour remettre une carte de 63 qui lui permettra de prendre le départ dans le dernier groupe samedi. Cet endroit n'est pas comme les autres pour lui. Ses grands-parents sont enterrés dans un cimetière derrière le septième trou et ses parents habitent toujours dans la région.

Le Canadien Stephen Ames a connu une journée de 68 pour terminer sa ronde à sept coup du premier rang. Son compatriote Graham DeLaet n'a pas réussi à se qualifier pour la fin de semaine après avoir connu une deuxième journée de 74.

Stewart Cink a augmenté ses espoirs de Coupe Ryder Cup avec un 69, qui le place dans un groupe à moins-6, 136, avec Martin Laird (67) et John Senden (69).