La Suédoise Annika Sorenstam, ancienne N.1 mondiale bientôt à la retraite, est en course pour la victoire dans le tournoi sur invitation de Guadalajara, comptant pour le circuit LPGA, après sa carte de 67 (par 72) rendue samedi lors de la troisième journée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Au classement général, la Suédoise n'est qu'à un seul coup de l'Américaine Angela Stanford, qui a conservé la tête du tournoi malgré une carte de 72 samedi. La Mexicaine Lorenoa Ochoa, actuelle N.1 mondiale et hôte du tournoi, a elle abandonné tout espoir de succès après avoir signé un 70 samedi, qui la met désormais à huit coups de Stanford.

Ochoa pointe à la 13e place ex aequo avant la dernière journée.