Le Championnat de la LPGA KPMG a doublé sa bourse, qui se chiffre maintenant à neuf millions.

Publié le 21 juin
Associated Press

La mesure a amené la cagnotte des cinq tournois majeurs du circuit à près du triple du montant d’il y a dix ans.

La bourse du deuxième plus ancien des grands tournois de la LPGA est maintenant 300 % plus élevée qu’elle ne l’était en 2014.

En 2015, KPMG et la PGA of America ont fait équipe avec la LPGA pour augmenter les bourses et le profil du golf féminin, donnant au circuit des parcours de haute renommée comme vitrines.

Le Championnat de la LPGA commencera jeudi au club Congressional, qui a accueilli l’Omnium masculin des États-Unis en trois occasions.

La gagnante recevra 1,35 million.

L’USGA a fait signer un commanditaire présentateur (ProMedica) pour l’Omnium féminin des États-Unis.

Ainsi, on a presque doublé la bourse de ce qui était déjà la plus grosse somme à l’enjeu, parmi les tournois majeurs de la LPGA.

Minjee Lee a gagné 1,8 million d’une bourse totale de 10 millions plus tôt ce mois-ci, au club Pine Needles.

Le championnat Evian Amundia en France a déjà annoncé une augmentation de deux millions, pour une bourse de 6,8 millions.

L’Omnium britannique AIG a offert des augmentations régulières avec un nouveau commanditaire présentateur, atteignant aussi 6,8 millions.

Le Championnat Chevron a eu une bourse de cinq millions, près de deux millions de plus que l’année précédente.

Cela porte les prix en argent pour les cinq tournois majeurs à 37,3 millions ; en 2012, les mêmes compétitions rapportaient 13,75 millions.