(Atlanta) Patrick Cantlay a encore fait des siennes, mais cette fois, avec son fer-6 plutôt que son fer droit.

Doug Ferguson La Presse Canadienne

Cantlay a bien répondu à la pression et il a réussi un coup qui lui a permis de devancer Jon Rahm et de mettre la main sur une bourse de 15 millionsUS, dimanche.

Lors d’un duel intense contre le meilleur joueur au monde, Cantlay détenait une avance d’un coup au 18e trou lorsqu’il a effectué une superbe approche avec son fer-6. Il a réussi son coup roulé pour remporter le Championnat du circuit de la PGA ainsi que la Coupe FedEx.

« Ça me donnait l’impression que c’était une énorme victoire, et ça l’était », a dit Cantlay.

Rahm a réussi un coup tout aussi spectaculaire, envoyant sa balle tout juste à côté du trou, mais le deuxième bond l’a fait stopper à l’extérieur du vert.

Alors que Cantlay était placé à courte distance, l’Espagnol devait caler son approche pour avoir une chance de forcer la tenue d’une prolongation. Il a raté sa tentative de peu.

Cantlay a effectué deux coups roulés pour un oiselet, ramenant une carte de 69 (moins-1) pour montrer un pointage cumulatif de moins-21.

« C’est fantastique, a affirmé Cantlay. C’est un très grand honneur parce que ça s’étale sur toute l’année. J’ai été très constant pendant toute la saison et j’ai été intraitable dans les derniers tournois. Il y a beaucoup de satisfaction à retirer de ça, si on considère tout le travail que j’ai mis. »

Cantlay a montré beaucoup de caractère lorsqu’il a défait Bryson DeChambeau au sixième trou de prolongation lors du Championnat BMW. Il s’était alors emparé de la première tête de série et d’une avance de deux coups au départ du Championnat du circuit de la PGA.

Le Californien de 29 ans n’a pas trébuché de tout le tournoi.

« C’était difficile, a-t-il noté. C’est assurément la plus longue avance que j’ai tenue. »

Rahm, qui a amorcé le tournoi à quatre coups de la tête, n’a pas été en mesure de rattraper Cantlay, mais il lui a mené la vie dure.

Cantlay s’est donné une avance de deux coups grâce à un oiselet au 16e trou, mais il a commis un boguey au 17e après avoir atteint un arbre avec son coup de départ.

Alors que Rahm était déjà dans l’allée du 18e trou, Cantlay a connu son meilleur coup de départ de la journée, voyant sa balle s’arrêter 361 verges plus loin.

Rahm n’a commis aucun boguey lors de ses 28 derniers trous, mais il n’a réussi que deux oiselets pendant cette séquence. Il a conclu la ronde ultime avec un 68.

« Patrick a joué du très bon golf et il avait une avance de quatre coups devant moi. Même si j’ai peut-être été le meilleur joueur cette semaine, il a mérité la victoire, a insisté Rahm. Cette approche au 18e a rendu sa victoire encore plus impressionnante. »

Kevin Na (67) a terminé seul en troisième place, à moins-16. Justin Thomas (70) a pris la quatrième position.

Le Canadien Corey Conners n’a jamais été capable de prendre son élan et il a bouclé le parcours d’East Lake en 69 coups. Il a terminé le tournoi à égalité au 22e échelon, à moins-3.