(Cromwell) Harris English a eu besoin de huit trous de prolongation, mais il a finalement réussi un oiselet pour vaincre Kramer Hickok et remporter le Championnat Travelers, dimanche à Cromwell, au Connecticut.

Jimmy Golen Associated Press

Les deux golfeurs avaient réussi un oiselet à leur dernier trou pour forcer la tenue d’une prolongation.

English a joué 65 (- 5) lors de la ronde finale pour s’établir à - 13. Il a ensuite calé un roulé de cinq pieds à son septième passage de la journée sur le vert du 18e pour confirmer sa victoire.

Hickok venait de rater une tentative d’oiselet de 36 pieds et il a joué la normale lors des huit trous de prolongation.

La plus longue prolongation par mort subite sur le circuit de la PGA est survenue en 1949, quand Lloyd Mangrum et Cary Middlecoff ont été déclarés covainqueurs de l’Omnium Motor City après 11 trous supplémentaires. Les deux joueurs avaient accepté de mettre fin au duel en raison de la noirceur.

Quatre autres tournois ont requis huit trous de prolongation dans l’histoire.

English, qui a terminé troisième la fin de semaine dernière à l’Omnium des États-Unis, a signé sa deuxième victoire de la saison et sa quatrième en carrière.

Il a calé un long roulé de 28 pieds au 72e trou pour se détacher d’une triple égalité en tête et passer à - 13. Il est ensuite rentré au chalet pour se réchauffer au cas où Hickok, qui était à - 12 avec deux trous à jouer, le rattraperait.

Hickok, qui n’a toujours aucune victoire sur le circuit de la PGA, a échoué à envoyer son roulé de 39 pieds au fond de la coupe au 17e, mais il a créé l’égalité au 18e avec un roulé de 9 pieds pour l’oiselet.

PHOTO JOHN MINCHILLO, ASSOCIATED PRESS

Kramer Hickok

Les deux golfeurs ont ensuite rejoué le 18e deux fois, puis le 17e, le 18e, encore le 17e et le 18e deux autres fois, sans qu’aucun d’eux ne puisse s’emparer du trophée.

Lors de leur dernier passage au 18e, Hickok a placé sa balle à 28 pieds de l’objectif, puis il a joué la normale avec deux coups roulés. English a fait atterrir son coup d’approche à 16 pieds de la coupe et il a réussi l’oiselet.

L’Australien Marc Leishman (64) a joué sa meilleure ronde du tournoi, ce qui lui a permis de terminer au troisième rang à - 12. Il avait gagné ce tournoi en 2012.

Le Mexicain Abraham Ancer (65) a pris le quatrième rang (- 11).

David Hearn (71) a été le meilleur Canadien de la fin de semaine. Il a terminé à égalité au 73e rang (+ 2). Son compatriote Mackenzie Hughes (74) a glissé de 12 échelons et a fini le tournoi à égalité au 76e rang, un coup derrière Hearn.