(Fort Worth) Jordan Spieth a réussi à sauver la mise lors de son dernier trou et il a terminé la troisième ronde du Challenge Charles Schwab en tête, samedi, là où il l’avait amorcée.

Stephen Hawkins Associated Press

Après avoir envoyé son coup de départ dans l’herbe longue à la droite de l’allée au 18e trou, Spieth s’est repris en envoyant sa balle à huit pieds de la coupe. Il a ensuite mis la touche finale avec un oiselet pour s’emparer seul du premier rang du classement, un coup devant son partenaire de jeu Jason Kokrak.

Spieth a remis une deuxième carte consécutive de 66 (moins-4) pour s’établir à moins-15 après trois rondes. Kokrak l’avait rejoint en tête grâce à une séquence de quatre oiselets en six trous, mais Spieth, le favori de la foule, s’est assuré de profiter d’un coup d’avance sur son compatriote au départ de la ronde finale.

Kokrak a aussi joué 66.

Il s’agit de la quatrième fois que Spieth mène après 54 coups cette saison sur le circuit de la PGA, après 11 tournois. Il a réussi à gagner une fois dans de telles circonstances cette année, quand il a triomphé pour la première fois depuis 2017, à l’Omnium Valero du Texas.

Sergio Garcia (68), qui avait 21 ans lorsqu’il a signé un premier gain au Challenge Charles Schwab il y a 20 ans, a pris seul le troisième rang à moins-10. L’Espagnol a commis un seul boguey.

Ian Poulter a joué la meilleure ronde de la journée à 64, ce qui lui a permis de gagner 26 places au classement des meneurs. Il a notamment réussi une séquence de quatre oiselets pendant une séquence de cinq trous lors de son premier neuf.

Poulter a terminé la journée de samedi à égalité avec Sebastian Munoz (70) au quatrième rang à moins-8.

Erik Compton (70), Brendon Todd (67) et Patton Kizzire (71) ont conclu la journée à moins-7.

Après avoir joué 67 vendredi, le Canadien Corey Conners a remis une carte de 68 pour grimper de huit places au classement. Il commencera la ronde finale à moins-5.

Son compatriote Nick Taylor a quant à lui glissé au 34e rang à moins-2. Il a connu un début de ronde particulièrement difficile, commettant trois bogueys à ses neuf premiers trous, sans réussir d’oiselet. Il a malgré tout réussi à sauver la mise avec trois oiselets lors du neuf de retour, mais il a commis un boguey supplémentaire.

Spieth et Kokrak prendront le départ ensemble au sein du dernier groupe dimanche.